Que dit la Bible de la reconnaissance et de la gratitude ?


Question : « Que dit la Bible de la reconnaissance et de la gratitude ? »

Réponse :
La reconnaissance est un thème biblique important. 1 Thessaloniciens 5.16-18 dit : « Soyez toujours joyeux. Priez sans cesse, exprimez votre reconnaissance en toute circonstance, car c'est la volonté de Dieu pour vous en Jésus-Christ. » Comprenez-vous ? Nous devons rendre grâces à Dieu en toutes circonstances. La reconnaissance doit être un mode de vie pour nous et découler naturellement de notre cœur et de notre bouche.

En examinant plus en profondeur ce que la Bible dit du sujet, on comprend pourquoi nous devons être reconnaissants et faire preuve de gratitude quelles que soient les circonstances.

Le Psaume 136.1 dit : « Louez l'Éternel, car il est bon ! Oui, sa bonté dure éternellement. » Nous avons deux raisons d'être reconnaissants : la bonté constante de Dieu et son amour qui dure à jamais. Quand nous prenons conscience de notre péché et comprenons que sans Dieu, nous méritons la mort (Jean 10.10, Romains 7.5), il est naturel d'être reconnaissant pour la vie qu'il donne.

Au Psaume 30, David loue Dieu parce qu'il l'a délivré : « Je proclame ta grandeur, Éternel, car tu m'as relevé, tu n'as pas voulu que mes ennemis se réjouissent à mon sujet. Éternel, mon Dieu, j'ai crié à toi, et tu m'as guéri. Éternel, tu as fait remonter mon âme du séjour des morts, tu m'as fait revivre loin de ceux qui descendent dans la tombe. […] Et tu as changé mes lamentations en allégresse, tu m'as retiré mes habits de deuil pour me donner un habit de fête. Ainsi mon cœur chante tes louanges et ne reste pas muet. Éternel, mon Dieu, je te louerai toujours. » (Psaume 30.1-13) David rend grâce à Dieu alors qu'il vient manifestement de passer par un temps difficile. Ce Psaume de reconnaissance, non seulement loue Dieu pour ce qu'il fait à présent, mais se souvient de sa fidélité passée. Il s'agit d'une exaltation du caractère de Dieu, qui est si merveilleux que la louange est la seule réponse appropriée.

La Bible contient aussi des exemples de reconnaissance dans des circonstances de vie difficiles. Au Psaume 28, par exemple, David exprime sa détresse et implore Dieu de lui manifester sa miséricorde, de le protéger et de lui rendre justice, puis écrit : « Béni soit l'Éternel, car il a entendu mes supplications ! L'Éternel est ma force et mon bouclier. C'est en lui que mon cœur se confie, et je suis secouru. Mon cœur est dans la joie, et je le loue par mes chants. » (Psaume 28.6-7) Au cœur de la tempête, David se souvient de qui est Dieu et lui rend grâce de pouvoir le connaître et lui faire confiance. Job avait une attitude semblable, même face à la mort : « L'Éternel a donné et l'Éternel a repris. Que le nom de l'Éternel soit béni ! » (Job 1.21)

Le Nouveau Testament contient également beaucoup d'exemples de croyants qui expriment leur reconnaissance à Dieu. Alors qu'il était sévèrement persécuté, Paul a écrit : « Que Dieu soit remercié, lui qui nous fait toujours triompher en Christ et qui propage partout, à travers nous, le parfum de sa connaissance ! » (2 Corinthiens 2.14) L'auteur de l'Épître aux Hébreux a écrit : « C'est pourquoi, puisque nous recevons un royaume inébranlable, attachons-nous à la grâce qui nous permet de rendre à Dieu un culte qui lui soit agréable, avec respect et avec piété. » (Hébreux 12.28) Pierre explique que nous devons être reconnaissants pour nos « diverses épreuves », car « la valeur éprouvée de [n]otre foi […] aura pour résultat la louange, la gloire et l'honneur lorsque Jésus-Christ apparaîtra » (1 Pierre 1.6-7).

Les enfants de Dieu sont reconnaissants parce qu'ils sont conscients de tout ce qu'ils ont reçu. 2 Timothée 3.2 dit que les derniers jours se caractériseront notamment par un manque de reconnaissance : les hommes mauvais seront « ingrats ».

Nous devons être reconnaissants à Dieu car il en est digne. Toute la gloire pour « tout bienfait et tout don parfait [qui] viennent d'en haut » revient à lui seul (Jacques 1.17). La reconnaissance permet de détourner notre attention de nos désirs égoïstes et des circonstances douloureuses. L'exprimer nous rappelle que Dieu garde le contrôle. La reconnaissance n'est donc pas seulement légitime : elle est saine et bonne pour nous. Elle nous rappelle que nous appartenons à Dieu et que nous avons été bénis de toute bénédiction spirituelle (Éphésiens 1.3). Nous vivons une vie vraiment abondante (Jean 10.10), pour laquelle nous devons être reconnaissants.

English


Retour à la page d'accueil en français

Que dit la Bible de la reconnaissance et de la gratitude ?