Que dit la Bible de la prostitution ? Dieu peut-il pardonner à une prostituée ?



 


Question : « Que dit la Bible de la prostitution ? Dieu peut-il pardonner à une prostituée ? »

Réponse :
La prostitution est souvent appelée « le plus vieux métier du monde ». Elle a toujours été une manière courante pour certaines femmes de gagner de l’argent, dès l’époque biblique. La Bible dit que la prostitution est immorale : « En effet, la prostituée est une fosse profonde, et l'inconnue un puits étroit. Elle se tient en embuscade comme un brigand et elle augmente le nombre d’infidèles parmi les hommes. » (Proverbes 23.27-28)

Dieu interdit la fréquentation de prostituées parce qu’il sait qu’elle est néfaste à la fois pour les hommes et pour les femmes : « Certes, les lèvres de l'étrangère ruissellent de miel et son palais est plus doux que l'huile, mais à la fin elle est amère comme l'absinthe, coupante comme une épée à deux tranchants. Ses pieds descendent vers la mort, ses pas aboutissent au séjour des morts. » (Proverbes 5.3-5)

La prostitution ne détruit pas seulement des mariages, des familles et des vies, mais aussi l’âme et l’esprit de ceux qui s’y adonnent, d’une manière qu mène à la mort physique et spirituelle. Dieu veut que nous nous préservions purs et mettions nos corps à son service, pour sa gloire (Romains 6.13). 1 Corinthiens 6.13 dit : « Mais le corps n'est pas pour l'immoralité sexuelle : il est pour le Seigneur, et le Seigneur est pour le corps. »

La prostitution est un péché, mais les prostituées ne sont pas hors de portée du pardon de Dieu. La Bible raconte comment Dieu s’est servi d’une prostituée du nom de Rahab pour accomplir ses desseins. À cause de son obéissance, Rahab et sa famille ont été récompensés et bénis (Josué 2.1, 6.17-25). Dans le Nouveau Testament, une femme réputée pour sa vie de péché sexuel avant que Jésus ne lui pardonne et ne la purifie, a eu l’occasion de servir Jésus alors qu’il était en visite dans la maison d’un Pharisien. Cette femme, qui avait reconnu Christ pour qui il était, lui a apporté une bouteille d’un parfum très cher. Pour exprimer son regret et sa repentance, elle a pleuré, répandu ce parfum sur ses pieds et les a essuyés avec ses cheveux. Quand les Pharisiens ont critiqué Jésus pour avoir accepté ce témoignage d’amour venant de cette femme « immorale », il les a repris et a accepté son adoration. À cause de sa foi, Christ a pardonné ses péchés et elle est entrée dans son Royaume (Luc 7.36-50).

Jésus-Christ a dit à ceux qui refusaient de croire en lui : « Je vous le dis en vérité, les collecteurs d’impôts et les prostituées vous précéderont dans le royaume de Dieu, car Jean est venu à vous dans la voie de la justice et vous n'avez pas cru en lui. En revanche, les collecteurs d’impôts et les prostituées ont cru en lui et vous, qui avez vu cela, vous n’avez pas ensuite montré de regret pour croire en lui. » (Matthieu 21.31-32)

Les prostituées peuvent tout autant que n’importe qui d’autre recevoir de Dieu le salut et la vie éternelle, être purifiées de leur injustice et commencer une nouvelle vie ! Pour cela, elles doivent tout simplement renoncer à leur péché et se tourner vers le Dieu vivant, dont la grâce et la miséricorde sont infinies. « Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. » (2 Corinthiens 5.17)


Retour à la page d'accueil en français

Que dit la Bible de la prostitution ? Dieu peut-il pardonner à une prostituée ?