Comment savoir que la Bible n'est pas qu'un livre de mythologie ?


Question : « Comment savoir que la Bible n'est pas qu'un livre de mythologie ? »

Réponse :
L'origine divine de la Bible en fait un livre unique parmi tous les trésors de la terre. Elle révèle le dessein éternel de Dieu pour la rédemption de l'humanité déchue. Malgré les milliards d'exemplaires distribués à travers le monde, beaucoup continuent de remettre en question sa véracité. La Bible est-elle un livre de mythologie ou la Parole inspirée de Dieu ? Cette question revêt la plus haute importance pour chacun de nous, que nous en soyons conscients ou non.

Beaucoup de textes religieux affirment transmettre un message de Dieu, mais la Bible est unique en ce que Dieu ne laisser pas subsister le moindre doute quant à son authenticité. En faisant l'effort d'examiner honnêtement les faits, on ne peut que conclure que la Bible porte clairement la signature de Dieu, du début à la fin. La Parole créatrice de toutes choses nous a également révélé la Bible.

Contrairement à la mythologie, la Bible dispose d'un cadre historique, avec des personnages réels vivant dans des emplacements vérifiables et témoins d'événements historiques. Nebucadnetsar, Sanchérib, Cyrus, Hérode, Félix, Pilate et d'autres personnages historiques sont notamment mentionnés. Le récit biblique coïncide avec l'histoire de plusieurs nations, notamment les Empires Égyptien, Hittite, Perse, Babylonien et Romain. Il se déroule dans des zones géographiques précises, notamment Canaan, la Syrie, l’Égypte et la Mésopotamie. Tous ces détails vérifiables réfutent d'idée que la Bible n'est qu'un livre de mythologie.

Contrairement à la mythologie, la Bible a été confirmée à plusieurs reprises par des sciences comme la biologie, la géologie, l'astronomie et l'archéologie. La discipline de l'archéologie biblique s'est beaucoup développée au cours des 150 dernières années, lesquelles ont vu la découverte de centaines de milliers d'artefacts. Un exemple : alors qu'auparavant, les sceptiques citaient les références bibliques à la civilisation hittite comme des « preuves » que la Bible est un mythe, parce que la science de cette époque affirmait que ce peuple n'avait jamais existé, les premiers vestiges hittites ont été découverts en 1876 et leur existence est à présent bien documentée. L'archéologie continue de corroborer l'historicité de la Bible. Le D. Henry M. Morris remarque : « Plus aucune découverte archéologique indiscutable ne prouve aujourd'hui que la Bible se trompe en quoi que ce soit. »

Contrairement à la mythologie, la Bible est écrite comme un livre d'histoire. Luc a écrit son Évangile comme « un récit des événements qui se sont accomplis parmi nous, d’après ce que nous ont transmis ceux qui ont été des témoins oculaires dès le commencement. » Il ajoute qu'il s'est « informé sur toutes ces choses dès l'origine » afin de « les exposer par écrit d'une manière suivie […] afin que tu reconnaisses la certitude des enseignements que tu as reçus » (voir Luc 1.1-4). Le récit de Luc contient-il des miracles ? Oui, beaucoup ; mais ces miracles étaient authentifiés par des témoins. Si, deux mille ans après, un sceptique qualifie son Évangile de mythe, alors c'est à lui qu'incombe la charge de la preuve. Le texte, pour sa part, est une source historique très bien documentée.

Contrairement à la mythologie, la Bible contient un nombre surprenant de prophéties accomplies. Alors que les mythes ne s'encombrent pas de prophéties, plus d'un tiers du texte biblique est prophétique. La Bible contient plus de 1 800 prédictions sur plus de 700 sujets dans plus de 8 300 versets. Rien que pour les prophéties concernant Jésus-Christ, l'Ancien Testament en contient plus de 300, certaines sont d'une précision étonnante. Beaucoup d'entre elles se sont déjà accomplies exactement comme prévu. La probabilité statistique qu'une seule prophétie, parmi un aussi grand nombre de prédictions, se réalise, est à des années-lumière des limites de l’imagination humaine. Ces prophéties miraculeuses n'ont pu s'accomplir que grâce à la gouverne surnaturelle de celui qui voit l'histoire du commencement jusqu'à la fin (Ésaïe 46.9-10).

Contrairement à la mythologie, la Bible a transformé d'innombrables vies. Pourtant, beaucoup de personnes se laissent influencer par l'opinion des autres (qui n'ont jamais sérieusement étudié la Bible eux-mêmes). Chacun de nous doit l'étudier pour lui-même, afin de l'examiner. Une vie vécue selon les principes bibliques permet d'expérimenter par soi-même la puissance transformatrice de ce livre exceptionnel. Si vous appliquez ses principes sur le pardon, vous verrez des relations brisées être restaurées. Si vous appliquez ses principes de gestion des biens matériels, votre situation financière s'améliorera. Si vous appliquez son enseignement sur la foi, vous ferez l’expérience de la présence réconfortante de Dieu dans votre cœur, même au milieu des épreuves les plus difficiles de la vie. La Bible fonctionne. Si les chrétiens de divers pays à travers le monde sont prêts à risquer leur vie quotidiennement pour faire connaître ses vérités porteuses de vue à d'autres, c’est bien qu’il y a des raisons à cela.

En définitive, beaucoup de ceux qui rejettent Dieu et sa Parole révélée le font par orgueil : ils sont tellement ancrés dans leurs croyances personnelles qu'ils refusent de les examiner en toute honnêteté. Accepter la véracité de la Bible les obligerait à se poser sérieusement la question de leur responsabilité vis-à-vis de Dieu. Peut-être des aspects de leur vie devront-ils changer. Le pasteur Erwin Lutzer a dit : « En réalité, peu de gens ont un esprit ouvert, surtout en matière de religion. […] Par conséquent, les doctrines perverties et les préjugés se perpétuent facilement d'une génération à l'autre. »

Des millions d'hommes et de femmes meurent tous les ans en ayant misé leur salut éternel sur l’idée que la Bible est fausse, espérant qu'elle ne soit qu'un livre de mythologie et que Dieu n'existe pas. C'est un pari risqué, tant les enjeux sont élevés. Nous vous encourageons tous à lire la Bible avec un esprit ouvert, afin de la laisser vous parler. Peut-être découvrirez-vous que la Parole de Dieu est la vérité (Jean 17.17).

English


Retour à la page d'accueil en français

Comment savoir que la Bible n'est pas qu'un livre de mythologie ?