Que dit la Bible de la modération ?


Question : « Que dit la Bible de la modération ? »

Réponse :
La modération consiste à éviter les extrêmes, faire preuve de retenue et a trait à la maîtrise de soi. La modération est une bonne chose, mais il est difficile de vivre une vie modérée. La culture occidentale, particulièrement, se caractérise en grande partie par ses excès. La Bible dit que les excès ne sont pas une bonne chose et nous aide à comprendre pourquoi et comment vivre avec modération.

Le livre de l'Ecclésiaste a beaucoup de choses à nous apprendre au sujet de la modération. Le roi Salomon, le plus sage des rois d'Israël, a fait l'expérience des excès. Ses conclusions ont beaucoup à nous apprendre. En Ecclésiaste 2, il fait la liste des projets et plaisirs auxquels il s'est adonné : « Je n'ai rien refusé à mes yeux de tout ce qu'ils réclamaient, je n'ai privé mon cœur d'aucune joie. En effet, mon cœur était réjoui par tout mon travail, et c'est toute la part que j'en ai retirée. » (verset 10) Pourtant, en définitive, tout cela l'a laissé insatisfait : « Puis j'ai réfléchi à tout ce que mes mains avaient entrepris, à la peine que j'avais eue pour le faire, et j'ai constaté que tout n'est que fumée et revient à poursuivre le vent. Il n'y a aucun avantage à retirer de ce qu'on fait sous le soleil. » (verset 11) Non seulement Salomon a poussé le plaisir jusqu'à ses limites, mais il en a fait de même avec d'autres choses généralement considérées comme bonnes, telles que la sagesse (Ecclésiaste 1.12-18) et le travail (Ecclésiaste 2.17-23). Sa conclusion était que rien de tout cela n'avait de sens. Profiter de la vie et de tout ce qu'elle a à offrir est un cadeau de Dieu (Ecclésiaste 5.19), mais si nous y attachons une trop grande importance, nous passerons à côté de ce dont notre cœur a réellement besoin : Dieu lui-même.

Toute bonne chose peut devenir une occasion de chute pour nous si nous en usons sans modération. Le chocolat est une bonne chose, mais si nous en mangeons trop, cela nuira à notre santé. Nous avons besoin de sommeil, mais la Bible dit que trop de sommeil mène à la pauvreté (Proverbes 6.9-11). Les enfants manquent naturellement de modération : ils veulent entendre encore et encore la même histoire, mangent trop de la même chose et expriment leurs émotions sans retenue. La maturité, c'est notamment apprendre à se dire non à soi-même, c'est-à-dire apprendre la modération.

Un des domaines dans lesquels on parle le plus de modération est la consommation d'alcool. Éphésiens 5.18 dit : « Ne vous enivrez pas de vin : cela mène à la débauche. » Pourtant, Jésus lui-même buvait du vin (voir Matthieu 11.19) et Paul a écrit à Timothée : « Cesse de ne boire que de l'eau, prends un peu de vin à cause de ton estomac et de tes fréquents malaises. » (1 Timothée 5.23) Pris ensemble, ces versets montrent que la Bible ne s'oppose pas à la consommation d'alcool, mais qu'elle interdit formellement de boire avec excès, jusqu'à l'ivresse. Certains en concluent qu'il vaut mieux ne pas boire du tout, ce qui est tout à fait acceptable.

Faire preuve de modération est une bonne discipline. Le contrôle de soi est d'ailleurs un des fruits de l'Esprit, qu'il produit dans la vie du croyant (Galates 5.22-23). Quand nous manquons de modération et ne nous contrôlons pas nous-mêmes dans certains domaines de notre vie, cela montre que nous n'avons pas ouvert à Dieu toutes les portes dans ce domaine. Nous n'avons pas à vivre dans la défaite. Dieu ne condamne pas ses enfants (Romains 8.1) et nous avons reçu la victoire sur tous nos péchés (Actes 13.38-39). De plus, le Saint-Esprit veut nous apprendre à nous maîtriser. Si nous offrons notre corps à Dieu en « sacrifice vivant » (Romains 12.1), il pourvoira lui-même aux besoins que nous cherchons à satisfaire par nos propres efforts (1 Timothée 6.17). Les brebis qui suivent le Bon Berger « ne manque[nt] de rien » (Psaume 23.1).

Notre monde attise la convoitise de la chair, par le mensonge qui dit que nous avons besoin de plus de plaisir, de plus de biens matériels, de plus de divertissements, etc., alors qu'en fait, nous avons seulement besoin de Dieu, qui nous a créés pour que nous aspirions à lui avant toute autre chose (voir Matthieu 4.4). Toutes nos autres aspirations doivent rester modérées.

Le seul domaine où nous n'avons pas à faire preuve de modération est notre relation avec Dieu : nous devons l'aimer sans limite (Luc 10.27). Nous ne pouvons pas trop l'aimer ni avoir trop de lui. Plus nous lui demandons de nous remplir et laissons le Saint-Esprit envahir notre vie, plus nous apprendrons la modération dans toutes les autres choses.

English


Retour à la page d'accueil en français

Que dit la Bible de la modération ?