Peut-on / doit-on interpréter la Bible littéralement ?



 


Question : « Peut-on / doit-on interpréter la Bible littéralement ? »

Réponse :
Non seulement nous pouvons, mais nous devons, prendre la Bible au pied de la lettre. Une interprétation littérale est la seule qui nous permette de déterminer ce que Dieu cherche à nous communiquer. Comme pour nʼimporte quel autre écrit, nous devons déterminer ce que lʼauteur a voulu communiquer. Nombreux sont ceux qui prennent un verset ou un passage des Écritures, puis interprètent les mots, expressions et paragraphes à leur manière, en ignorant le contexte et lʼintention de lʼauteur. Mais ce nʼest pas ce que Dieu voulait, cʼest pourquoi il nous demande dʼinterpréter correctement la Parole de vérité (2 Timothée 2.15).

Une des raisons pour lesquelles nous devons comprendre la Bible littéralement est que telle était l’attitude du Seigneur : chaque fois quʼil citait lʼAncien Testament, il était clair quʼil adhérait à son interprétation littérale. Par exemple, quand Jésus a été tenté par Satan en Luc 4, il a répondu en citant lʼAncien Testament. Si les commandements de Dieu en Deutéronome 8.3, 6.13 et 6.16 nʼétaient pas à prendre à la lettre, Jésus ne les aurait pas employés et ils nʼauraient pas eu pour effet de réduire Satan au silence, comme ç’a été le cas.

Les disciples ont aussi compris les commandements du Christ (qui font partie de la Bible) littéralement : Jésus leur a ordonné dʼaller faire de nouveaux disciples en Matthieu 28.19-20, et dans le livre des Actes, on constate que les disciples ont compris ce commandement littéralement et sont allés dans tout le monde connu, pour prêcher lʼÉvangile et annoncer à chacun : « Crois au Seigneur Jésus-Christ et tu seras sauvé » (Actes 16.31). Nous aussi, nous devons prendre les paroles de Jésus à la lettre. Comment pouvons-nous avoir lʼassurance de notre salut si nous ne croyons pas quʼil est venu chercher et sauver les perdus (Luc 19.10), payer le prix de nos péchés (Matthieu 26.28) et nous donner la vie éternelle (Jean 6.54) ?

Prendre la Bible à la lettre nʼexclut pas de prendre en compte les figures de style. Par exemple, quand on dit que « le soleil se lève », cʼest techniquement faux, puisque cʼest la terre qui tourne de manière à donner cette impression. Pourtant, presque tout le monde comprend ces figures de style assez bien pour rendre possible ce type de communication. La Bible contient des figures évidentes, qui ne doivent pas être prises au pied de la lettre (voir par ex. le Psaume 17.8).

Enfin, quand nous jugeons nous-mêmes quelles parties de la Bible doivent être interprétées littéralement ou non, nous nous élevons au-dessus de Dieu. Il nous a donné sa Parole pour communiquer avec nous. La confusion et les distorsions qui résulteraient inévitablement dʼune interprétation non littérale auraient pour effet de rendre les Écritures nulles et non avenues. La Bible est la Parole de Dieu pour nous et il veut que nous y croyions, littéralement et entièrement.


Retour à la page d'accueil en français

Peut-on / doit-on interpréter la Bible littéralement ?