Que dit la Bible de l'intégrité ?


Question : « Que dit la Bible de l'intégrité ? »

Réponse :
Le terme hébreu traduit par « intégrité » dans l'Ancien Testament se définit comme « un état de complétude, de perfection, de sincérité et de rigueur ». Dans le Nouveau Testament, intégrité signifie « honnêteté et adhésion à un modèle de bonnes œuvres ».

Jésus est l'exemple parfait d'intégrité. Après son baptême, il est allé dans le désert et a jeûné pendant quarante jours et quarante nuits. Pendant ce temps, alors qu'il était faible, Satan est venu vers lui afin d'essayer de corrompre son intégrité. Jésus, qui était à la fois entièrement Dieu et entièrement homme, a été tenté comme nous en toutes choses, sans jamais pécher (Hébreux 4.15). Telle est la définition de l'intégrité. Jésus est le seul homme parfait, sans défaut, entièrement digne de confiance et qui faisait toujours le bien.

Les chrétiens sont appelés à être comme Jésus. En Christ, nous sommes une nouvelle créature et pouvons être considérés comme sans défaut devant Dieu (2 Corinthiens 5.17, 21, Éphésiens 1.4-8). Nous avons également reçu le Saint-Esprit, qui demeure en nous, agit en nous, nous sanctifie et nous rend davantage semblables à lui (Romains 8.29, 2 Corinthiens 3.18). Nous devons nous efforcer de « mett[re] en œuvre [n]otre salut avec crainte et profond respect. En effet, c'est Dieu qui produit en [n]ous le vouloir et le faire pour son projet bienveillant » (Philippiens 2.12-13). Par sa puissance, nous devenons des personnes de plus en plus intègres. Nous sommes appelés à obéir à Dieu, afin de devenir des personnes d'une moralité et d'une intégrité sans faille. En tant que chrétiens, nous sommes appelés à adhérer à la vérité et à pratiquer de bonnes œuvres.

Dans le monde actuel, l'intégrité ne saurait aller sans un caractère incorruptible sur le plan moral. Les chrétiens doivent refuser toute forme de corruption et de compromis, car nous servons Dieu, et non les hommes (Colossiens 3.17, 23, Actes 5.29). Nous devons être fidèles à notre parole (Matthieu 5.27, Jacques 5.12), aimer ceux qui nous entourent en paroles et en actes (1 Jean 3.17-18, Jacques 2.17-18, Éphésiens 4.29), croire en Dieu et lui faire confiance en toutes choses (Jean 6.19, 15.1-17). Notre vie doit être fondée sur notre foi en Dieu et sur la confiance que ses voies sont les meilleures (Proverbes 3.5-6).

Il est difficile de vivre dans l'intégrité dans un monde qui semble favoriser les gens corrompus, sans compter nos luttes intérieures avec notre nature pécheresse. 1 Pierre 3.13-18 nous encourage : « Qui vous fera du mal, si vous avez pour modèle ce qui est bien ? D'ailleurs, même si vous deviez souffrir pour la justice, vous seriez heureux. N'ayez d'eux aucune crainte et ne soyez pas troublés, mais respectez dans votre cœur la sainteté de Dieu le Seigneur. Soyez toujours prêts à défendre l'espérance qui est en vous, devant tous ceux qui vous en demandent raison, [mais] faites-le avec douceur et respect, en gardant une bonne conscience, afin que là même où ils vous calomnient [comme si vous faisiez le mal], ceux qui critiquent votre bonne conduite en Christ soient couverts de honte. En effet, il vaut mieux souffrir, si telle est la volonté de Dieu, en faisant le bien qu'en faisant le mal. Christ, un exemple dans la souffrance Christ aussi a souffert, et ce une fois pour toutes, pour les péchés. Lui le juste, il a souffert pour des injustes afin de vous conduire à Dieu. Il a souffert une mort humaine, mais il a été rendu à la vie par l'Esprit. » Vivre dans l'intégrité, c'est suivre l'exemple de Christ. Ce n'est possible que par sa puissance, qu'il donne gratuitement, dans sa grâce, à tous ceux qui lui appartiennent (Jean 16.33, Philippiens 1.6, Éphésiens 1.13-14).

English


Retour à la page d'accueil en français

Que dit la Bible de l'intégrité ?