Que dit la Bible de l'humilité ?


Question : « Que dit la Bible de l'humilité ? »

Réponse :
La Bible définit l'humilité comme la douceur, la modestie et le renoncement à soi. Le terme grec traduit par « humilité » en Colossiens 3.12 et ailleurs signifie littéralement « esprit modeste ». On voit donc que l'humilité est une attitude du cœur, pas une simple apparence extérieure. Une apparence d'humilité peut cacher un cœur orgueilleux et arrogant. Jésus a dit que « ceux qui reconnaissent leur pauvreté spirituelle » hériteront le Royaume des cieux (Matthieu 5.3). La pauvreté spirituelle, c'est reconnaître son indignité spirituelle absolue. L'humilité est un prérequis pour la vie chrétienne.

Nous devons venir à Christ avec humilité, pour lui confesser notre péché et reconnaître que nous sommes de pauvres mendiants, qui n'avons rien à lui offrir à part notre péché et notre besoin d'être sauvés. Nous devons reconnaître que nous ne méritons rien et sommes tout à fait incapables de nous sauver nous-mêmes. Puis, quand Dieu nous donne sa grâce et sa miséricorde, nous devons l'accepter avec humilité et reconnaissance et consacrer notre vie à son service et à celui des autres. À partir de là, nous apprenons à « mourir à soi-même » pour devenir de nouvelles créatures en Christ (2 Corinthiens 5.17), sans jamais oublier qu'il a échangé notre misère contre sa gloire infinie et notre péché contre sa justice. Nous vivons dès lors par la foi en le Fils de Dieu, qui nous a aimés et qui s'est donné lui-même pour nous (Galates 2.20). Telle est la véritable humilité.

L'humilité biblique n'est pas seulement nécessaire pour entrer dans le Royaume, mais aussi pour y occuper des responsabilités (Matthieu 20.26-27). Jésus est notre modèle : tout comme il est venu non pour être servi, mais pour servir, nous devons également servir les autres en faisant passer leurs intérêts avant les nôtres (Philippiens 2.3). Cette attitude exclut toute ambition égoïste et prétention, ainsi que les tensions qui peuvent émerger de nos tentatives de nous justifier de de nous défendre. Jésus n'a pas eu honte de s'humilier afin d'être notre serviteur (Jean 13.1-16), même jusqu'à la mort sur la croix (Philippiens 2.8). Dans son humilité, il obéissait toujours à son Père. De même, les chrétiens doivent être humbles et prêts à renoncer à toute forme d'égoïsme pour se soumettre à Dieu et à sa Parole. La véritable humilité produit la piété, le contentement et la sécurité.

Dieu résiste aux orgueilleux, mais il a promis de faire grâce aux humbles (Proverbes 3.34, 1 Pierre 5.5). Nous devons donc confesser notre orgueil et y renoncer. En nous élevant nous-mêmes, nous nous opposons à Dieu, qui veut nous humilier dans sa grâce et pour notre propre bien, mais si nous nous humilions, Dieu nous donne encore plus de grâce et nous exalte (Luc 14.11). En plus de Jésus, Paul est également un exemple d'humilité pour nous. Malgré tous ses dons et sa sagesse, il se considérait lui-même comme « le plus petit des apôtres » et « le premier [des pécheurs] » (1 Timothée 1.15, 1 Corinthiens 15.9). Tout comme Paul, les humbles se glorifient de la grâce de Dieu et de la croix, pas de leur propre justice (Philippiens 3.3-9).

English


Retour à la page d'accueil en français

Que dit la Bible de l'humilité ?