Que dit la Bible de l’astrologie et du zodiaque ? Les chrétiens peuvent-ils étudier l’astrologie ?



 


Question : « Que dit la Bible de l’astrologie et du zodiaque ? Les chrétiens peuvent-ils étudier l’astrologie ? »

Réponse :
La Bible a beaucoup de choses à dire sur les étoiles. Le plus fondamental est que Dieu les a créées. Elles manifestent sa puissance et sa majesté, car le ciel est l’« œuvre de ses mains » (Psaume 8.3, 19.1). Il connaît leur nombre et le nom de chacune d’entre elles (Psaume 147.4).

La Bible enseigne aussi que Dieu les a organisées en groupes reconnaissables, qu’on appelle constellations. Job 9.9, 26.13, 38.31-32 et Amos 5.8 en mentionnent trois : la Grande Ourse, Orion et les Pléïades. Dieu « serr[e] le[ur]s liens » et les fait apparaître « au moment voulu ». Job 38.32 parle aussi des « Mazzaroth », le plus souvent traduites par « constellations ». Beaucoup pensent qu’il s’agit là d’une référence aux douze constellations du zodiaque.

Les hommes suivent et étudient les constellations depuis des millénaires. Les Égyptiens et les Grecs connaissaient le zodiaque et s’en servaient pour indiquer les saisons plusieurs siècles avant Christ. De nombreuses théories sur les constellations du zodiaque existent, notamment qu’elles seraient une illustration du plan de rédemption de Dieu. Par exemple, la constellation du Lion peut être considérée comme une image céleste du Lion de la tribu de Juda (Apocalypse 5.5) et celle de la Vierge comme un rappel que Christ est né d’une vierge. La Bible n’accorde toutefois aucun « sens caché » aux constellations.

La Bible dit que les étoiles, ainsi que le soleil et la lune, sont des « signes pour marquer les époques » (Genèse 1.14), c’est-à-dire les saisons. Ils sont aussi des repères géographiques dont les hommes se sont servis à travers l’histoire pour s’orienter sur le globe.

Dieu se sert des étoiles pour illustrer sa promesse de donner à Abraham une descendance nombreuse (Genèse 15.5). Dès lors, chaque fois qu’Abraham regardait le ciel étoilé, cela lui rappelait la bonté et la fidélité de Dieu. Le jugement dernier sera accompagné de phénomènes astronomiques (Ésaïe 13.9-10, Joël 3.15, Matthieu 26.29).

L’astrologie est une « interprétation » de l’influence supposée des étoiles (et des planètes) sur la destinée humaine. Il s’agit d’une fausse croyance. Les astrologues de la cour du roi de Babylone ont été humiliés par le prophète Daniel (Daniel 1.20) et étaient bien incapables d’interpréter le rêve du roi (Daniel 2.27). Dieu dit que les astrologues seront brûlés lors du jugement de Dieu (Ésaïe 47.13-14). L’astrologie est une forme de divination que la Bible condamne clairement (Deutéronome 18.10-14). Dieu a interdit aux Israélites d’adorer et de servir « les corps célestes » (Deutéronome 4.19), mais cela ne les a pas empêchés de tomber dans ce péché plusieurs fois dans leur histoire (par ex. en 2 Rois 17.16), ce pourquoi Dieu les a jugés.

Les étoiles doivent nous émerveiller et nous rappeler la puissance, la sagesse et l’infinité de Dieu. Nous devons nous en servir pour marquer les temps et pour nous rappeler de la fidélité de Dieu. Ce faisant, nous reconnaissons le Créateur du ciel. Notre sagesse vient de Dieu, pas des étoiles (Jacques 1.5). La Parole de Dieu, la Bible, nous guide dans notre vie (Psaume 119.105).


Retour à la page d'accueil en français

Que dit la Bible de l’astrologie et du zodiaque ? Les chrétiens peuvent-ils étudier l’astrologie ?