La Bible est-elle vraiment la Parole de Dieu ?



 


Question : « La Bible est-elle vraiment la Parole de Dieu ? »

Réponse :
Notre réponse à cette question ne déterminera pas seulement la manière dont nous envisagerons la Bible et son importance dans nos vies, mais elle aura pour nous des conséquences éternelles. Si la Bible est vraiment la Parole de Dieu, alors nous devrions la chérir, l’étudier, lui obéir et lui accorder toute notre confiance. Si la Bible est vraiment la Parole de Dieu, alors la rejeter équivaut à rejeter Dieu lui-même.

Le fait que Dieu nous ait donné la Bible est une preuve et une illustration de son amour pour nous. Le terme « révélation » signifie tout simplement que Dieu a communiqué à l’homme qui il est et comment avoir une bonne relation avec lui. Nous n’aurions jamais pu savoir ces choses si Dieu ne nous les avait pas révélées dans la Bible. Bien que cette révélation se soit faite progressivement sur une période d’environ 1 500 ans, elle contient depuis toujours tout ce que l’homme doit savoir à propos de Dieu pour avoir une bonne relation avec Lui. Si la Bible est vraiment la Parole de Dieu, alors elle est l’autorité ultime en matière de foi, de pratique religieuse et de morale.

La question que nous devons nous poser est : comment pouvons-nous savoir que la Bible est la Parole de Dieu, et pas tout simplement un bon livre ? Qu’est-ce qui la distingue des autres livres religieux déjà écrits ? Y a-t-il des preuves que la Bible est vraiment la Parole de Dieu ? Nous devons examiner ces questions sérieusement pour déterminer si la Bible est effectivement, comme elle l’affirme, la Parole de Dieu, divinement inspirée et entièrement suffisante en matière de foi et de vie. Il n’y aucun doute que la Bible affirme être la Parole de Dieu. Cette revendication est clairement exprimée dans la recommandation de Paul à Timothée : « Depuis ton enfance, tu connais les saintes Écritures qui peuvent te rendre sage en vue du salut par la foi en Jésus-Christ. Toute l’Écriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l’homme de Dieu soit formé et équipé pour toute œuvre bonne. » (2 Timothée 3.15-17)

Les preuves indiquant que la Bible est vraiment la Parole de Dieu résident autant en elle-même qu’hors d’elle. Les preuves internes sont les éléments du contenu de la Bible qui témoignent de son origine divine. Une des premières preuves internes que la Bible est vraiment la Parole de Dieu est son unité : bien qu’elle soit réellement composée de soixante-six livres distincts, écrits sur trois continents, dans trois langues différentes, sur une période d’environ 1 500 ans et par plus de 40 auteurs ayant tous eu un cheminement différent, elle forme un tout du début à la fin, sans aucune contradiction. Cette unité la distingue de tous les autres livres jamais écrits et constitue une preuve de l’origine divine des paroles que Dieu a inspirées à chacun de ses auteurs.

Les prophéties bibliques sont une autre preuve interne qui indique que la Bible est vraiment la Parole de Dieu. La Bible contient des centaines de prophéties prédisant l’avenir de nations, notamment Israël, de certaines villes et de l’humanité, ainsi que la venue de celui qui serait le Messie, le Sauveur de tous ceux qui croiraient en lui. Contrairement aux prophéties renfermées dans d’autres livres religieux ou d’hommes comme Nostradamus, les prophéties bibliques sont extrêmement détaillées. Il y a plus de trois cents prophéties concernant Jésus-Christ dans l’Ancien Testament, qui prédisaient non seulement le lieu de sa naissance et la famille dont il serait issu, mais aussi sa mort et sa résurrection. Il n’y a tout simplement aucune autre explication logique à l’accomplissement des prophéties bibliques que leur origine divine. Aucun autre livre religieux ne contient autant de prophéties ni des prophéties aussi précises que la Bible.

Une troisième preuve interne de l’origine divine de la Bible est son autorité et son pouvoir unique. Si cette preuve est plus subjective que les deux premières, elle n’en n’est pas moins un témoignage puissant de son origine divine. La Bible a une autorité unique, qui ne ressemble à celle d’aucun autre livre jamais écrit. Cette autorité et cette puissance se manifestent par les innombrables vies transformées par sa lecture. La Bible a guéri des drogués, libéré des homosexuels, ramené des délinquants et des gens perdus dans le droit chemin, changé le cœur de criminels endurcis, réprimandé des pécheurs et transformé la haine en amour. La Bible a un pouvoir dynamique et transformateur qui n’est possible que parce qu’elle est vraiment la Parole de Dieu.

En plus des preuves internes que la Bible est vraiment la Parole de Dieu, il y aussi les preuves externes. Une de ces preuves est son historicité. Étant donné que la Bible décrit en détail des événements historiques, sa véracité et sa précision peuvent être vérifiées comme celles de n’importe quel autre document historique. Les découvertes archéologiques et les autres documents écrits prouvent encore et encore l’authenticité et la véracité de ses récits historiques. En fait, toutes les preuves archéologiques et les manuscrits qui en confirment l’authenticité font d’elle le livre le mieux documenté du monde antique. La fiabilité et la précision avec laquelle elle raconte des événements historiques vérifiables montrent bien qu’on peut se fier à elle et à sa véracité quand elle traite de sujets religieux ou de doctrine, et appuient sa revendication d’être la Parole de Dieu.

Une autre preuve externe que la Bible est vraiment la Parole de Dieu est l’intégrité de ses auteurs. Comme mentionné plus haut, Dieu a utilisé des hommes issus de milieux très différents pour mettre sa Parole par écrit. En étudiant leurs vies, on découvre qu’ils étaient honnêtes et sincères. Le fait que plusieurs d’entre eux aient été prêts à subir une mort atroce pour ce qu’ils croyaient atteste que ces hommes ordinaires, mais honnêtes, croyaient vraiment que Dieu leur avait parlé. Les auteurs du Nouveau Testament, ainsi que des centaines d’autres croyants (1 Corinthiens 15.6), savaient que leur message était vrai parce qu’ils avaient vu Jésus-Christ et passé du temps avec lui après sa résurrection. Avoir vu Christ ressuscité a profondément marqué leur vie. Alors qu’ils se cachaient parce qu’ils avaient peur, ils se sont finalement montrés prêts à mourir pour le message que Dieu leur avait révélé. Leur vie et leur mort témoignent du fait que la Bible est vraiment la Parole de Dieu.

Une dernière preuve externe que la Bible est vraiment la Parole de Dieu est caractère indestructible. À cause de son importance et sa revendication d’être la Parole de Dieu, la Bible a subi plus d’attaques violentes et de tentatives de destruction qu’aucun autre livre dans l’histoire. Depuis les empereurs romains comme Dioclétien jusqu’aux dictateurs communistes et aux athées et agnostiques modernes, la Bible a tenu ferme contre tous ses attaquants et est encore aujourd’hui le livre le plus largement publié au monde.

À travers l’Histoire, des sceptiques ont considéré la Bible comme un livre mythologique, mais l’archéologie a confirmé son historicité. Ses adversaires ont qualifié son enseignement de primitif et dépassé, mais les enseignements juridiques et moraux qu’elle contient ont exercé une influence positive sur les sociétés et les cultures du monde entier. La Bible continue d’être attaquée par la pseudoscience, la psychologie et les mouvements politiques, mais elle demeure aussi vraie et pertinente aujourd’hui qu’à l’époque où elle a été écrite. C’est un livre qui a transformé d’innombrables vies et cultures au cours des 2 000 dernières années. Malgré toutes les attaques de ses adversaires visant à la détruire ou à la discréditer, la Bible demeure. Sa vérité et son influence dans la vie de ceux qui y croient sont indéniables. La fiabilité de sa préservation malgré toutes les tentatives visant à la corrompre, à l’attaquer ou à la détruire atteste clairement du fait que la Bible est vraiment la Parole de Dieu. Cela ne doit pas nous surprendre si, quelles que soient les attaques qu’elle subit, elle en sort toujours inchangée et intacte. Après tout, Jésus lui-même a dit : « Le ciel et la terre disparaîtront, mais mes paroles ne disparaîtront pas. » (Marc 13.31) Après avoir examiné ces preuves, nous pouvons dire que, sans aucun doute, la Bible est vraiment la Parole de Dieu.


Retour à la page d'accueil en français

La Bible est-elle vraiment la Parole de Dieu ?