Que pouvons-nous apprendre de la vie de Barnabas ?


Question : « Que pouvons-nous apprendre de la vie de Barnabas ? »

Réponse :
Dans le livre des Actes, nous rencontrons un Lévite originaire de Chypre appelé Joseph (Actes 4.36), que les Apôtres surnommaient Barnabas. Ce surnom, qui signifie « fils d'encouragement » (Actes 4.36-37) ou « fils d'exhortation », lui avait probablement été donné à cause de sa disposition à servir les autres (Actes 4.36-37, 9.27) et sa promptitude à faire tout ce dont les chefs de l'Église avaient besoin qu'il fasse (Actes 11.25-31). Il nous est désigné comme « un homme de bien, plein d'Esprit saint et de foi ». À travers son ministère, « une foule assez nombreuse s'attacha au Seigneur » (Actes 11.24). Paul donne Barnabas en exemple dans sa juste perspective de l'argent et de la propriété privée. Lorsqu'il a vendu son terrain, il leur a apporté le produit de la vente et l'a déposé à leurs pieds (Actes 4.36-37).

Comme l'Église balbutiante commençait à croître, en dépit de la persécution ordonnée par Hérode, Barnabas a reçu un appel du Saint-Esprit à accompagner Paul en voyage missionnaire (Actes 13.1-3). Le cousin de Barnabas, Jean Marc, lui a servi d'assistant ainsi qu'à Paul (Actes 13.5, Colossiens 4.10). Dans le courant de de ces voyages missionnaires, pour une raison qui n'est pas précisée, Jean Marc les a abandonnés, cessant de les accompagner pour leur voyage (Actes 13.13). Cependant, Barnabas a poursuivi avec Paul et a été avec lui quand le ministère de Paul a reçu pour orientation nouvelle de toucher les Gentils avec l'Évangile (Actes 13.42-52).

Après ce premier voyage, Paul et Barnabas ont commencé à faire les préparatifs de leur prochain voyage. Barnabas voulait prendre son cousin avec eux, mais Paul a refusé, si bien que leur relation s'est fissurée au point qu'ils ont décidé de se séparer (Actes 15.36-41). Barnabas, fidèle à son surnom, a pris Jean Marc à part et passé du temps à le sermonner. D'une manière évidente, cet acte de ministère a été si efficace que, des années plus tard, Paul a spécifiquement demandé à Jean Marc de venir le rejoindre, du fait que Marc était devenu suffisamment mûr pour être utile à Paul dans le cadre de son ministère (2 Timothée 4.11).

Le seul détail négatif mentionné quant à Barnabas dans les Écritures apparaît dans un épisode où l'hypocrisie de Pierre (Barnabas y compris) l'a conduit à se détourner de certains Gentils pour le dîner (Galates 2.13).

Comme Barnabas, en tant que chrétiens nous sommes appelés à être une source d'encouragement, particulièrement pour ceux qui sont faibles dans la foi ou se débattent dans leurs problèmes. Actes 11.23 décrit Barnabas comme un homme enchanté de voir la grâce de Dieu à l'œuvre dans la vie d'autrui, les exhortant et les encourageant à rester fidèles. De la même manière, nous devons chercher des occasions de louer ceux qui donnent gloire et honneur à Dieu à travers des vies qui reflètent leur foi. De plus, Barnabas est un exemple d'esprit généreux prêt à donner sa vie en sacrifice à l'œuvre du Seigneur.

English


Retour à la page d'accueil en français

Que pouvons-nous apprendre de la vie de Barnabas ?