Qui était Apollos ?


Question : « Qui était Apollos ? »

Réponse :
Apollos était un évangéliste, apologiste, responsable d'église et ami de l'Apôtre Paul. C'était un Juif d'Alexandrie, en Égypte, décrit comme « éloquent » et « versé dans les écritures » (Actes 18.24). En 54 de notre ère, il s'est rendu à Éphèse, où il a enseigné avec audace dans la synagogue. Cependant, tout « instruit quant à la voie du Seigneur et, plein de ferveur » qu'il était, sa compréhension de l'Évangile était incomplète, puisqu'il « ne connaissait que le baptême de Jean » (Actes 18.25). Cela signifie probablement qu'Apollos prêchait la repentance et la foi dans le Messie et croyait peut-être même que Jésus de Nazareth était le Messie, mais qu'il n'avait pas pleinement compris la mort et la résurrection de Jésus. Aquilas et Priscille, deux amis de Paul, ont passé du temps avec lui et comblé les lacunes dans sa compréhension de Jésus-Christ (Actes 18.26). Apollos, à présent équipé du message dans son entier, a tout de suite entamé un ministère de prédication et a été utilisé par Dieu en tant qu'apologiste efficace pour l'Évangile (Actes 18.28).

Apollos a voyagé à travers l'Achaïe et, en fin de compte, a réussi à se rendre en Corinthe (Actes 19.1), où il a « arrosé » là où Paul avait « planté » (1 Corinthiens 3.6). Il est important de se souvenir quand fut rédigée la Première Épître aux Corinthiens. Apollos, armé de ses dons naturels, s'était attiré des partisans parmi l'église de Corinthe, mais ce qui n'était au départ qu'une simple admiration s'était changé en esprit partisan. Au corps défendant d'Apollos, il existait à Corinthe une faction qui l'affirmait comme son mentor spirituel, à l'exclusion de Paul et de Pierre. Paul s'attaque à cet esprit partisan en 1 Corinthiens 1.12-13. Christ n'est pas divisé, et nous ne devons pas l'être non plus. Nous ne pouvons aimer la personnalité au détriment de la vérité.

La dernière allusion à Apollos dans la Bible se trouve dans la lettre de Paul à Tite : « Aide avec empressement Zénas, l'expert de la loi, et Apollos dans leur voyage, en faisant en sorte qu'il ne leur manque rien. » (Tite 3.13) D'une manière évidente, Apollos était en chemin vers la Crète (où était Tite) à ce moment-là. Et, d'une manière tout aussi évidente, Paul considéré toujours Apollos comme une collaborateur précieux et comme un ami.

Certains estiment qu'Apollos a fini par retourner à Éphèse pour y servir l'église. Il est très probable que ç'ait été le cas, bien qu'il n'existe aucune indication biblique pour soutenir cette idée. Par ailleurs, il en est certains qui identifient Apollos comme étant l'auteur inconnu de l'Épître aux Hébreux ; aucun élément biblique ne saurait étayer cet élément non plus. L'auteur d'Hébreux demeure inconnu à ce jour.

En résumé, Apollos était un homme de lettres zélé pour le Seigneur et doué d'un talent pour la prédication. Il a œuvré pour le Seigneur, facilitant le ministère des apôtres et construisant fidèlement l‘Église. Sa vie devrait encourager chacun de nous à « grandi[r] dans la grâce et la connaissance de notre Seigneur » (2 Pierre 3.18) afin d'utiliser nos talents donnés par Dieu pour publier la vérité.

English


Retour à la page d'accueil en français

Qui était Apollos ?