Qui étaient les Ammonites ?


Question : « Qui étaient les Ammonites ? »

Réponse :
On trouve des références aux Ammonites tout au long de l'histoire d'Israël, dès ses débuts. Qui étaient-ils, d'où venaient-ils et que leur est-il arrivé ? Les Ammonites étaient un peuple sémitique, étroitement apparenté aux Israélites, mais malgré ce lien de parenté, ils étaient plus souvent ennemis qu'amis.

L'ancêtre des Ammonites était Lot, le neveu d'Abraham. Après leur séparation (Genèse 13), Lot s'est installé dans la ville de Sodome. Quand Dieu a détruit Sodome et Gomorrhe à cause de leur méchanceté, Lot et ses filles se sont enfuies dans la région montagneuse au sud de la Mer morte. Elles pensaient probablement être les dernières survivantes de l'humanité, si bien qu'elles ont enivré leur père et eu des rapports incestueux avec lui pour avoir des enfants (Genèse 19.30-38). Sa fille aînée a eu un fils qu'elle a appelé Moab (ce qui signifie « du père ») et la plus jeune a donné naissance à Ben-Ammi (« fils de mon peuple »). Les Ammonites, descendants de Ben-Ammi, étaient un peuple nomade qui vivait dans le territoire de la Jordanie moderne, dont le nom de la capitale, Amman, reflète celui de ses anciens habitants.

À l'époque de Moïse, les plaines fertiles de la vallée du Jourdain étaient habitées par les Amoréens, les Ammonites et les Moabites. Quand Israël a quitté l'Égypte, les Ammonites ont refusé de les soutenir de quelque manière que ce soit et Dieu les a punis pour cela (Deutéronome 23.3-4). Pourtant, par la suite, quand les Israélites sont entrés dans la terre promise, Dieu leur a dit : « [Quand] tu t'approcheras des Ammonites[,] ne les attaque pas et ne t'engage pas dans un combat contre eux, car je ne te donnerai rien à posséder dans le pays des Ammonites : c'est aux descendants de Lot que je l'ai donné en propriété. » (Deutéronome 2.19) Les tribus israélites de Gad et de Ruben, avec la demi-tribu de Manassé, ont pris possession du territoire des Amoréens, voisin de celui des Ammonites.

Les Ammonites étaient un peuple païen, qui adorait les dieux Milcom et Moloc. Dieu a interdit aux Israélites de les épouser, car de telles unions les auraient menés à adorer de faux dieux. Salomon a désobéi en épousant Naama l'Ammonite (1 Rois 14.21), ainsi que beaucoup d'autres femmes païennes, qui, comme Dieu l'en avait averti, l'ont entraîné dans l'idolâtrie (1 Rois 11.1-8). Moloc était le dieu du feu, avec une tête de veau ; ils est généralement représenté les bras étendus pour recevoir les bébés qui lui étaient sacrifiés. Les Ammonites étaient un peuple cruel, comme leur Dieu. Quand les habitants de la ville de Jabès ont demandé à Nachash, l'Ammonite, ses conditions pour une alliance (1 Samuel 11.2), il a répondu qu'il allait crever l'œil droit de tous les hommes d'Israël. Amos 1.13 dit que les Ammonites fendaient le ventre des femmes enceintes dans les territoires conquis.

Sous le commandement du roi Saül, Israël a vaincu et asservi les Ammonites. Par la suite, David a consolidé sa souveraineté sur eux en assiégeant leur capitale. Après la division des royaumes d'Israël et de Juda, les Ammonites se sont alliés aux ennemis d'Israël et ont recouvré une certaine autonomie au Vème Siècle av. J.-C., jusqu'à ce que le roi Nebucadnetsar de Babylone conquière leur territoire environ un siècle plus tard. Tobija l'Ammonite (Néhémie 2.19) était peut-être un gouverneur de leur région, laquelle était à cette époque sous domination perse, mais dont les habitants étaient ethniquement mixtes : Ammonites, Arabes, etc. À l'époque du Nouveau Testament, les Juifs s'étaient installés dans l'ancien territoire ammonite, qui était à présent connu sous le nom de Pérée. Les Ammonites sont mentionnés pour la dernière fois en tant que peuple au II° Siècle, par Justin Martyr, qui a écrit qu'ils étaient très nombreux. Il semble qu'ils ont ensuite été assimilés à la société arabe, vers la fin de la période romaine.

English


Retour à la page d'accueil Français

Qui étaient les Ammonites ?