Quelles sont les alliances de la Bible ?



 


Question : « Quelles sont les alliances de la Bible ? »

Réponse :
La Bible décrit sept alliances différentes. Quatre dʼentre elles (les Alliances abrahamique, palestinienne, mosaïque et davidique) ont été établies entre Dieu et la nation dʼIsraël. Trois de ces alliances sont inconditionnelles, cʼest-à-dire que Dieu les tiendra toujours, indépendamment de lʼobéissance ou de la désobéissance dʼIsraël. La dernière, lʼAlliance mosaïque, est conditionnelle : Israël sera béni pour son obéissance ou maudit pour sa désobéissance. Les trois Alliances restantes (les Alliances adamique, noachique et la Nouvelle Alliance) ont été conclues entre Dieu et toute lʼhumanité, sans se limiter à la nation dʼIsraël.

LʼAlliance adamique contient deux éléments : les Alliances édenique (de lʼinnocence) et adamique (de la grâce ; voir Genèse 3.16-19). LʼAlliance édénique est décrite en Genèse 1.26-30, 2.16-17. Elle souligne la responsabilité de lʼhomme à lʼégard de la création et les directives de Dieu pour lʼarbre de la connaissance du bien et du mal. LʼAlliance adamique comprend les malédictions prononcées contre lʼhumanité à cause du péché dʼAdam et dʼÈve, ainsi que la solution divine à ce péché (Genèse 3.15).

LʼAlliance noachique était une alliance inconditionnelle entre Dieu, Noé (spécifiquement) et lʼhumanité (en général). Après le Déluge, Dieu a promis à lʼhumanité de ne plus jamais détruire toute vie sur terre (voir Genèse 9) et lui a donné lʼarc-en-ciel en signe de cette promesse et en rappel de son jugement contre le péché (2 Pierre 2.5).

LʼAlliance abrahamique (Genèse 12.1-3, 6-7, 13.14-17, 15, 17.1-14, 22.15-18). Par cette Alliance, Dieu a promis beaucoup de choses à Abraham : de rendre son nom grand (Genèse 12.2), de lui donner une descendance physique nombreuse (Genèse 13.16) et de faire de lui le père dʼune multitude de nations (Genèse 17.4-5). Il a aussi fait des promesses concernant la nation dʼIsraël. En fait, les limites géographiques de lʼAlliance abrahamique sont définies plusieurs fois dans le livre de la Genèse (Genèse 12.7, 13.14-15, 15.18-21). Une autre provision de lʼAlliance abrahamique est que toutes les familles de la terre seraient bénies par la descendance physique dʼAbraham (Genèse 12.3, 22.18), une référence au Messie qui serait issu de sa lignée.

LʼAlliance palestinienne (Deutéronome 30.1-10). LʼAlliance palestinienne précise les conditions des promesses liées à la terre dans lʼAlliance abrahamique. Dʼaprès ses termes, si le peuple désobéissait, Dieu les disperserait dans le monde entier (Deutéronome 30.3-4), mais finirait par restaurer la nation dʼIsraël (verset 5). Alors, ils lui obéiraient parfaitement (verset 8) et Dieu les ferait prospérer (verset 9).

LʼAlliance mosaïque (Deutéronome 11 et suivants). LʼAlliance mosaïque était une Alliance conditionnelle de bénédiction divine directe pour la nation dʼIsraël si elle obéissait à Dieu ou de malédiction divine directe si elle lui désobéissait. Les Dix Commandements (Exode 20) et le reste des plus de 600 commandements de la Loi (environ 300 positifs et 300 négatifs) en font partie. Les livres dʼhistoire de lʼAncien Testament (de Josué à Esther) décrivent plus en détail comment Israël réussissait ou échouait misérablement à obéir à la Loi. Deutéronome 11.26-28 donne le détail des bénédictions et des malédictions.

LʼAlliance davidique (2 Samuel 7.8-16). LʼAlliance davidique Covenant amplifie lʼaspect lié à la « descendance » de lʼAlliance abrahamique. Les promesses à David dans ce passage sont importantes. Dieu a promis que sa descendance durerait éternellement et que son Royaume ne passerait jamais totalement (verset 16). Il est évident que le trône de David nʼa pas toujours été en place ; mais un jour, un héritier de sa lignée sʼassiéra sur son trône pour régner : Jésus (Luc 1.32-33).

La Nouvelle Alliance (Jérémie 31.31-34). La Nouvelle Alliance a été établie dʼabord avec la nation dʼIsraël, puis avec lʼhumanité entière. Par elle, Dieu promet de pardonner les péchés et de se faire connaître à tous. Jésus-Christ est venu accomplir la Loi de Moïse (Matthieu 5.17) et établir une Nouvelle Alliance entre Dieu et son peuple. Maintenant que nous sommes sous la Nouvelle Alliance, Juifs et non-Juifs peuvent être libérés de la punition de la Loi et nous pouvons recevoir le don gratuit du salut (Éphésiens 2.8-9).

Les chrétiens ne sont pas tous d'accord sur certains sujets liés aux Alliances bibliques. D'abord, certains pensent qu'elles sont toutes conditionnelles. Dans ce cas, Israël a échoué misérablement à les tenir. D'autres pensent que les Alliances inconditionnelles doivent encore s'accomplir totalement et s'accompliront indépendamment de la désobéissance d'Israël. Il y a ensuite la question de la place de l'Église de Jésus-Christ dans ces Alliances. Certains pensent qu'elle les remplit tous et qu'Israël n'a plus aucun rôle à jouer dans le plan de Dieu : c'est ce qu'on appelle la théologie du remplacement, mais elle n'a pas de fondement biblique solide. D'autres croient qu'elle les remplira initialement, ou partiellement. Alors que certaines promesses relatives à Israël doivent encore s'accomplir, certains croient que l'Église en sera également bénéficiaire et d'autres, qu'elles concernent uniquement Israël et que l'Église n'y a aucune part.


Retour à la page d'accueil en français

Quelles sont les alliances de la Bible ?