Que pouvons-nous apprendre de la vie d'Adam ?


Question : « Que pouvons-nous apprendre de la vie d'Adam ? »

Réponse :
Adam est le premier homme de l'histoire (Genèse 1.27, 1 Corinthiens 15.45). Il a été créé par Dieu comme le premier être humain et placé dans le jardin d'Éden, qui avait été spécialement conçu pour lui (Genèse 2.8, 10). Adam est l'ancêtre de toute l'humanité, tous les hommes ayant jamais vécu sont ses descendants directs. C'est par Adam que nous héritons tous d'une nature pécheresse (Romains 5.12).

Dieu avait créé tout le reste de l'Univers par sa Parole (Genèse 1), mais le sixième jour, il a fait quelque chose de différent : il a pris de la poussière de la terre et a formé Adam (dont le nom est apparenté au terme hébreu adamah, qui signifie « terre » ou « sol »), puis il lui a inspiré son propre souffle dans les narines, « et l'homme devint un être vivant » (Genèse 2.7). Le souffle de Dieu est ce qui distingue l'homme des animaux (Genèse 1.26-27). Depuis Adam, tous les hommes ont un esprit immortel, comme celui de Dieu. Dieu a créé un être semblable à lui, capable de réfléchir, de raisonner, d'avoir des intuitions et de faire ses propres choix.

La première femme, Ève, a été créée à partir d'une côte d'Adam (Genèse 2.21-22). Dieu les a placés dans le monde parfait qu'il avait créé et ne leur a imposé qu'une seule restriction : ils ne devaient pas manger du fruit de l'arbre de la connaissance du bien et du mal (Genèse 2.16-17). Il fallait qu’Adam ait la possibilité de désobéir à Dieu, car sans ce choix, l'humanité n'aurait pas été pleinement libre. Dieu a créé Adam et Ève libres et leur a permis de faire leurs choix librement.

Genèse 3 raconte comment Adam a choisi de pécher. Adam et Ève ont désobéi au commandement de Dieu et mangé de l'arbre dont Dieu leur avait interdit de manger (verset 6). Ce seul acte de désobéissance a ouvert les portes au péché, avec toutes ses conséquences, dans le monde parfait que Dieu avait créé. À cause d'Adam, le péché est entré dans le monde et a entraîné la mort (Genèse 3.19, 21, Romains 5.12).

Nous savons qu'Adam est un personnage historique, et non allégorique, car l'ensemble de la Bible le décrit comme un personnage réel (Genèse 5.1, Romains 5.12-17). Le grand historien Luc fait remonter la lignée de Jésus à cet homme (Luc 3.38). En plus de cela, Adam est aussi le prototype de tous les hommes qui viendraient après lui. Les rois, prêtres et prophètes, nés pécheurs, étaient tous enfants d'Adam, tandis que Jésus, né d'une femme vierge et sans péché, est le « deuxième Adam » (1 Corinthiens 15.47). Là où le premier Adam a apporté le péché dans le monde, le deuxième Adam a apporté la vie (Jean 1.4). Jésus, notre deuxième Adam, offre une nouvelle naissance (Jean 3.3), une nouvelle nature et une nouvelle vie à tous ceux qui croient en lui (2 Corinthiens 5.17, Jean 3.16-18). Adam nous a fait perdre le paradis et Jésus nous en rouvre les portes.

English


Retour à la page d'accueil en français

Que pouvons-nous apprendre de la vie d'Adam ?