Qu’est-ce que la science chrétienne ?




Question : "Qu’est-ce que la science chrétienne ?"

Réponse :
La science chrétienne a commencé avec Mary Baker Eddy (1821-1910), qui a ouvert la voie à des idées nouvelles concernant la spiritualité et la santé. Inspirée par sa propre expérience de guérison en 1866, Mary Baker Eddy passa des années à étudier la Bible, à prier, et à faire des recherches de différentes méthodes de guérison. Le résultat fut un système de guérison qu’elle identifia comme « science chrétienne » en 1879. Son livre « Science and health with key to the Scriptures » (Science et santé, avec la clé pour comprendre les Ecritures), ouvrit la voie à une nouvelle compréhension sur les liens qui existent entre pensée, corps et esprit. Elle fonda ensuite une université, une église, une imprimerie, et le journal réputé « The Christian Science Monitor » (le Moniteur de la science chrétienne). A cause de sa ressemblance avec d’autres groupes, beaucoup pensent que la Science chrétienne est une secte qui n’a rien à voir avec le christianisme.

La science chrétienne enseigne que Dieu – Père ou Mère de tous – est totalement bon et complètement spirituel, et que toute la création de Dieu, y compris la véritable nature de chaque personne, est à la ressemblance de la nature parfaite de la divinité. Puisque la création de Dieu est bonne, les maux tels que les maladies, la mort et le péché ne peuvent pas faire partie de la réalité profonde. Ces malheurs (ces maux) sont plutôt le résultat d’une vie vécue sans Dieu. La prière représente un moyen essentiel pour se rapprocher de Dieu et de guérir les maladies humaines. Tout cela est bien différent de ce que la Bible enseigne, car celle-ci déclare que l’être humain est né dans le péché qu’il a hérité à la chute d’Adam et que ce péché nous sépare de Dieu. Sans la grâce salvatrice acquise par la mort de Christ sur la croix, nous ne pourrions jamais être guéris de notre maladie fatale : le péché.

Au lieu d’enseigner que Jésus guérit notre maladie spirituelle (lisez Esaïe 53 :5), les adeptes de la ‘science chrétienne’ voient le ministère de Jésus comme leur modèle de guérison, y croire démontre la centralité de la guérison en matière de salut. Ils prient pour prendre davantage conscience quotidiennement de la réalité de Dieu et de l’amour de Dieu, et pour faire l’expérience du pouvoir équilibrant et de guérison qu’apporte une telle prise de conscience, et le faire partager aux autres.

Pour la majorité des ‘scientifiques chrétiens’, la guérison spirituelle est le choix premier en matière d’efficacité et, par conséquent, ils se tournent vers la puissance de la prière au lieu du traitement médical. Les autorités gouvernementales ont objecté à cette approche et surtout dans les circonstances spécifiques où les traitements médicaux étaient refusés à des mineurs. Il n’existe cependant aucun règlement intérieur dans l’église de la Science chrétienne qui soit imposé aux membres en matière de décisions de santé.

La science Chrétienne n’emploie aucun Pasteur ou prédicateur. C’est plutôt la Bible, la science et la santé qui oeuvrent en lieu et place de pasteurs ou de prédicateurs. Il y a des leçons bibliques quotidiennes et des lectures à haute voix le Dimanche, faites par deux membres laïques élus de chaque congrégation locale. Les églises de la Science chrétienne tiennent aussi des réunions hebdomadaires de témoignages, où les membres de la congrégation relatent des expériences de guérison et de régénération.

De toutes les sectes « chrétiennes » actives, la « science chrétienne » est celle qui porte le nom le plus trompeur. La science chrétienne n’est ni chrétienne ni même basée sur la science. La science chrétienne rejette toutes les vérités fondamentales que peut revendiquer un système de croyance « chrétien ». La science chrétienne est, en fait, opposée à la science et pointe dans la direction d’une spiritualité « nouvel âge » mystique comme étant la voie vers une guérison physique et spirituelle. La science chrétienne devrait être reconnue et rejetée comme la secte anti-chrétienne qu’elle est vraiment.


Retour à la page d’accueil Français

Qu’est-ce que la science chrétienne ?