Est-ce que le Saint Esprit peut quitter un croyant ?




Question : "Est-ce que le Saint Esprit peut quitter un croyant ?"

Réponse :
Tout simplement, non, le Saint Esprit ne quittera jamais un vrai croyant. Cela est révélé dans de nombreux passages du Nouveau Testament. Par exemple, Romains 8 : 9 nous dit « Si quelqu’un n’a pas l’Esprit de Christ, il ne lui appartient pas ». Ce verset déclare clairement que si quelqu’un n’a pas en lui la présence du Saint Esprit, alors cette personne n’est pas sauvée. Donc, si le Saint Esprit devait quitter un croyant, cette personne aurait aussi de fait perdu sa relation salvatrice au Christ. Or, ceci est contraire à ce que la Bible nous enseigne sur l’assurance éternelle des Chrétiens. Un autre verset évoque la demeure permanente du Saint Esprit dans la vie des Chrétiens, il s’agit de Jean 14 : 16. Là Jésus déclare que le Père donnera un autre Consolateur « « afin qu’il demeure éternellement avec vous ».

Le fait que le Saint Esprit ne quittera jamais le croyant est aussi stipulé dans Ephésiens 1 : 13-14 où il est dit des Chrétiens qu’ils ont été « scellés » du Saint Esprit, « qui est un gage de notre héritage, pour la rédemption de ceux que Dieu s’est acquis, pour célébrer sa gloire ». L’image d’être scellé du Saint Esprit implique l’appartenance et la possession. Dieu a promis la vie éternelle à tous ceux qui croiraient en Christ, et comme une garantie qu’Il tiendra sa promesse, Il a envoyé le Saint Esprit demeurer en chaque croyant jusqu’au jour de la rédemption. Comme pour le dépôt d’un acompte pour une voiture ou une maison, Dieu a pourvu tous les croyants d’un acompte concernant leur relation future avec Lui, en envoyant le Saint Esprit demeurer parmi eux. Le fait que tous les croyants sont scellés du Saint Esprit se vérifie également dans 2 Corinthiens 1 : 22 et Ephésiens 4 : 30.

Avant la mort du Christ, sa résurrection et son ascension au ciel, le Saint Esprit avait avec les gens une relation en « va-et-vient ». Le Saint Esprit demeura en Saül, mais il le quitta (1 Samuel 16 : 14). Par contre, l’Esprit vint sur David (1 Samuel 16 : 13). Après son adultère avec Bath-Chéba, David eut peur que le Saint Esprit lui soit retiré (Psaume 51 : 11). Le Saint Esprit remplit Betsaleel pour lui permettre de produire tous les éléments nécessaires à la construction du tabernacle (Exode 31 : 2-5), mais cela n’est pas décrit comme une relation permanente. Mais il y a eu un changement après l’ascension du Christ au ciel. A partir du jour de la Pentecôte, le Saint Esprit a commencé à demeurer de façon permanente à l’intérieur de tous les croyants (Actes 2). La demeure permanente du Saint Esprit est l’accomplissement de la promesse de Dieu de toujours être avec nous et de ne jamais nous abandonner.

Tandis que le Saint Esprit ne quittera jamais un croyant, il est possible par notre péché « d’éteindre le Saint Esprit » (I Thessaloniciens 5 : 19) ou « d’attrister le Saint Esprit » (Ephésiens 4 : 30). Le péché a toujours des conséquences sur notre relation avec Dieu. Bien que notre relation soit sûre en Christ, le péché non confessé dans nos vies peut empêcher notre communion avec Dieu et effectivement éteindre l’œuvre du Saint Esprit dans nos vies. C’est la raison pour laquelle il est si important de confesser nos péchés parce que Dieu est « fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité » (1 Jean 1 : 9). Bien que le Saint Esprit ne se retire jamais, les effets de la joie de Sa présence peuvent par contre nous quitter.


Retour à la page d’accueil Français

Est-ce que le Saint Esprit peut quitter un croyant ?