Un chrétien peut-il prendre des antidépresseurs ou d’autres médicaments relatifs aux maladies mentales ?




Question : "Un chrétien peut-il prendre des antidépresseurs ou d’autres médicaments relatifs aux maladies mentales ?"

Réponse :
Les crises d’angoisse, les désordres liés à l’anxiété, les phobies et la dépression affectent des millions de gens. Les crises d’angoisse peuvent être particulièrement débilitantes car elles peuvent arriver sans prévenir. Pour la plupart des sujets concernés, cette condition est provoquée par la peur : peur d’être rejeté, peur d’être accepté, peur des responsabilités, peur de l’inconnu. Quelque chose va déclencher la peur qui va ensuite amener la personne à ressentir qu’elle perd pied et qu’elle ne peut plus fonctionner normalement. Les crises d’angoisse sont souvent très intenses à la fois sur le plan physique et sur le plan psychologique.

Bien que les spécialistes croient que les maux cités ci-dessus ont souvent leur origine dans le psychisme d’une personne, il arrive souvent que la cause en soit un déséquilibre biologique (de l’organisme). Dans ce cas, il faut souvent prescrire un médicament pour aider à contrebalancer le déséquilibre en question, et pour ensuite traiter les symptômes du mal psychologique. Est-ce un péché ? Non. Dieu a permis à l’homme d’élargir ses connaissances de la médecine, que Dieu lui-même utilise souvent dans le processus de guérison. Dieu a-t-il besoin de la médecine de l’homme pour guérir ? Bien sûr que non. Mais Dieu a choisi de permettre la pratique de la médecine pour progresser, et il n’y a aucune raison biblique de ne pas la mettre à profit pour notre bien-être.

Cependant, il n’y a qu’un pas entre utiliser les médicaments dans le but de guérir et en arriver à la dépendance, quand on les utilise continuellement dans notre vie quotidienne. Nous devons reconnaître que Dieu est le Grand Médecin, et savoir que lui seul a le pouvoir de guérir véritablement (Jean 4 :14). Nous devons regarder à Dieu premièrement et essentiellement pour notre guérison. Le médicament choisi pour traiter une crise d’angoisse devrait être utilisé pour rendre la maîtrise de soi à la personne sujette à ces crises et pour lui permettre d’identifier la cause de sa peur et la traiter. Pourtant, beaucoup de sujets prennent ces médicaments pour éviter de faire face à la vraie cause de leur mal ; réagir ainsi revient à nier ses propres responsabilités, nier la guérison de Dieu, et peut-être refuser aux autres la liberté de pardonner ou de classer des événements du passé qui pourraient contribuer au mal. Dans ce cas, cette attitude devient péché, car elle est engendrée par l’égoïsme.

Si l’on prend un médicament raisonnablement dans le but de traiter les symptômes, tout en s’appuyant sur la parole de Dieu et sur des conseils de sagesse pour commencer une transformation dans le cœur et l’esprit, alors le besoin de médicament va graduellement diminuer. La position du chrétien en Christ est affirmée, et Dieu apporte la guérison dans ces régions troublées du cœur et de la pensée qui causent ce mal-être. La parole de Dieu a beaucoup à dire concernant la peur et sa place dans la vie du chrétien. La lecture et la méditation des passages suivants sont la cure universelle. Les versets suivants donnent de l’assurance et illuminent la vérité sur le fait d’être un enfant de Dieu : Proverbes 29 :25 ; Mathieu 6 :34 ; Jean 8 :31-32 ; Romains 8 : 28-39 ; 1 Corinthiens 10 :13 ; 2 Corinthiens 10 :5 ; Philippiens 4 :4-9 ; Colossiens 3 :1-2 ; 2 Timothée 1 : 6-8 ; Hébreux 13 : 5-6 ; Jacques 1 : 2-4 ; 1 Pierre 5 :7 ; 2 Pierre 1 : 3-4 ; 1 Jean 1 : 9, 4 :18-19.

Dieu peut guérir de façon surnaturelle et miraculeuse. Nous devrions prier dans ce sens. Dieu guérit aussi à travers les médecins et les médicaments. Nous devrions prier dans ce sens aussi. Quel que soit le moyen que Dieu choisit, notre confiance entière doit être placée en lui seul (Mathieu 9 :22).


Retour à la page d’accueil Français

Un chrétien peut-il prendre des antidépresseurs ou d’autres médicaments relatifs aux maladies mentales ?