Que dit la Bible à propos des chrétiens engagés dan l’armée ?




Question : "Que dit la Bible à propos des chrétiens engagés dan l’armée ?"

Réponse :
La Bible contient de nombreuses référence au service militaire. Même si dans la majorité des cas il s’agit d’analogies, plusieurs versets traitent directement de cette question. La Bible ne proclame pas spécifiquement « Tu serviras dans l’armée » ou « Tu ne serviras pas dans l’armée ». Toutefois, les chrétiens peuvent se rassurer : être un soldat est une position respectable à travers toute la Bible et qu’elle est parfaitement cohérente avec la perspective chrétienne du monde.

Le premier exemple de service militaire peut être trouvé dans l’Ancien Testament (Genèse 14), quand le neveu d’Abraham, Lot, fut kidnappé par Kedor-Laomer, Roi d’Elam, et ses alliés. Abraham partit pour secourir Lot en levant une armée de 318 hommes de sa maison et infligea la défaite aux troupes étrangères.

Ce n’est que tard dans son histoire qu’Israël se dota d’une armée de métier. La conviction que Dieu était le Divin Guerrier et qu’il protégerait son Peuple, quelle que soit la force de son armée, sont les raisons probables de ce développement tardif. La mise en place d’une armée de métier en Israël se fit seulement en parallèle d’un système politique centralisé et fort du pouvoir développer par Saül, David et Salomon. Saül a été le premier a former une armée permanente (1 Samuel 13:2 ; 24:2 ; 26:2). Toutefois, l’armée recevait le soutien et la pitance de la maison des soldats (1 Samuel 17:17-19).

Ce que Saül initia, David continua. Il accrut l’armée, intégra des mercenaires d’autres régions qui lui étaient loyaux (2 Samuel 15:19-22) et remit le commandement de ses armées à un commandant en chef (Joab). Sous David, Israël adopta une politique militaire plus offensive, absorbant des Etats voisins tels que Ammon (2 Samuel 11:1 ; 1 Chroniques 20:1-3). David mit en place un système de rotation des troupes avec 12 groupes de 24'000 hommes servant un moi de l’année (1 Chroniques 27). Même si le règne de Salomon fut paisible, il étendit encore l’armée, ajoutant charriots et cavaliers (1 Kings 10:26). L’armée de métier perdura (malgré la division du pays après la mort de Salomon) jusqu’en 586 av. JC, quand Israël cessa d’être une entité politique.

Jésus s’émerveilla quand un centurion romain (officier en charge de cent soldats) s’approcha de lui. La réponse du centurion indiqua qu’il avait une compréhension claire de l’autorité, en plus de sa foi en Jésus (Matthieu 8:5-13). Jésus ne dénonce pas sa carrière. De nombreux centurions mentionnés dans le nouveau Testament sont loués comme étant des chrétiens, pieux et de bons caractères (Matthieu 8:5,8,13 ; 27:54 ; Marc 15:39,44-45 ; Luc 7:2,6 ; 23:47 ; Actes 10:1,22 ; 21:32 ; 22:25-26 ; 23:17,23 ; 24:23 ; 27:1,6,11,31,43 ; 28:16).

Historiquement, les lieux et les titres ont changés, mais nos forces armées devraient être tout aussi appréciées que ne le furent les centurions de la Bible. Etre un soldat est digne de révérence. Par exemple, Paul décrit Epaphrodite, un frère chrétien, comme son « Compagnon de combat » (Philippiens 2:25). La Bible utilise aussi des termes militaires pour décrire la force dans le Seigneur comme une armure entière à revêtir (Ephésiens 6:10-20).

Oui, la Bible traite directement et implicitement le service militaire. Les chrétiens, hommes et femmes, qui servent leur pays avec caractère, dignité et honneur, peuvent être assurés que le devoir civique qu’ils accomplissent est approuvé et respecté par notre Dieu souverain. Ceux qui servent dans l’armée méritent notre respect et nos remerciements.


Retour à la page d’accueil Français

Que dit la Bible à propos des chrétiens engagés dan l’armée ?