www.GotQuestions.org/Francais



Question : "Que dit la Bible au sujet de la vierge Marie ?"

Réponse :
Marie la mère de Jésus était une femme décrite par Dieu comme ayant reçu une “faveur immense” (Luc 1:28, Bible anglaise King James). L’expression “faveur immense” est tirée d’un seul mot grec signifiant essentiellement “beaucoup de grâce.” Marie a reçu la grâce de Dieu. La grâce est une “faveur imméritée,” c'est-à-dire une chose que nous recevons alors que nous ne la méritons pas. Marie avait besoin de la grâce de Dieu, tout comme vous et moi. Marie elle-même a compris ce fait, puisqu’elle a déclaré dans Luc 1:47, “… Et mon esprit se réjouit en Dieu, mon Sauveur…” Marie reconnaissait qu’elle avait besoin d’être sauvée, qu’elle avait besoin de Dieu comme son Sauveur. La Bible ne dit jamais que Marie était autre qu’une femme ordinaire que Dieu a choisie d’utiliser de manière extraordinaire. Oui, Marie était une femme juste qui a reçu une faveur (une grâce) de la part de Dieu (Luc 1:27-28). En même temps, Marie était également un être humain pécheur comme toute autre personne – qui avait besoin de Jésus-Christ comme son Sauveur, tout comme n’importe qui (Ecclésiaste 7:20 ; Romains 3:23 ; 6:23 ; 1 Jean 1:8).

Marie n’a pas eu d’“immaculée conception” – il n’y a aucune raison biblique qui puisse nous amener à croire que la naissance de Marie n’était pas une naissance humaine normale. Marie était vierge lorsqu’elle a donné naissance à Jésus (Luc 1:34-38), mais l’idée de la virginité perpétuelle de Marie est non biblique. Matthieu 1:25 déclare à propos de Joseph, “ Mais il ne la connut point JUSQU’A ce qu’elle eût enfanté un fils, auquel il donna le nom de Jésus.” L’expression “jusqu’à” indique clairement que Joseph et Marie ont eu une union sexuelle après la naissance de Jésus. Joseph et Marie ont eu ensemble plusieurs enfants après la naissance de Jésus. Jésus avait quatre demi-frères : Jaques, Joseph, Simon, et Judas (Matthieu 13:55). Jésus avait également des demi-sœurs dont on ne connaît ni les noms, ni le nombre (Matthieu 13:55-56). Dieu a béni Marie et lui a fait grâce en lui donnant plusieurs enfants, ce qui, dans leur culture, était un signe clair de la bénédiction de Dieu dans la vie d’une femme.

Une fois, alors que Jésus parlait, une femme s’est écriée dans la foule, “Heureux le sein qui t’a porté ! Heureuses les mamelles qui t’ont allaité !” (Luc 11:27). Il n’y avait pas meilleure occasion pour Jésus de déclarer que Marie était vraiment digne de louange et d’adoration. Quelle a été la réponse de Jésus ? “Heureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la gardent” (Luc 11:28). Pour Jésus, l’obéissance à la Parole de Dieu était PLUS IMPORTANTE que le fait d’être la femme qui L’a enfanté. Les Ecritures ne mentionnent nulle part Jésus ou quelqu’un d’autre adressant la louange, la gloire ou l’adoration à Marie. Elizabeth, une parente de Marie, a loué cette dernière dans Luc 1:42-44, mais sa louange était basée sur le fait que Marie allait donner naissance à Jésus. Elle n’était pas fondée sur une gloire quelconque inhérente à Marie.

Marie était là au pied de la croix à la mort de Jésus (Jean 19:25). Marie était avec les apôtres le jour de la Pentecôte (Actes 1:14). Mais Marie n’a plus jamais été mentionnée après le chapitre 1 du livre des Actes. Il n’apparaît nulle part que les apôtres ont confié un rôle prédominant à Marie. La mort de Marie ne figure pas dans la Bible. Il n’y a aucune trace de l’ascension de Marie ou d’un quelconque rôle exalté dans le Ciel. Marie doit être respectée en tant que la mère terrestre de Jésus, mais elle n’est pas digne de notre adoration. La Bible ne dit nulle part que Marie peut entendre nos prières, ou qu’elle peut servir de médiateur entre Dieu et nous. Jésus est notre seul avocat et médiateur dans le Ciel (1 Timothée 2:5). Si elle se voyait adorée ou priée, Marie dirait la même chose que les anges : “Adore Dieu !” (Apocalypse 19:10 ; 22:9). Marie nous donne elle-même l’exemple en adressant son adoration et sa louange à Dieu seul, “Mon âme exalte le Seigneur, Et mon esprit se réjouit en Dieu, mon Sauveur, Parce qu’il a jeté les yeux sur la bassesse de sa servante. Car voici, désormais toutes les générations me diront bienheureuse, Parce que le Tout-Puissant a fait pour moi de grandes choses. Son nom est saint” (Luc 1:46-49).

© Copyright 2002-2014 Got Questions Ministries.