www.GotQuestions.org/Francais



Question : "Le signe de croix - quelle est sa signification ? Les chrétiens doivent-ils faire le signe de croix ?"

Réponse :
La pratique du signe de croix est beaucoup plus répandue dans l'Eglise catholique mais est également pratiquée chez les Orthodoxes Orientaux et les Episcopaliens. L'histoire du signe de croix remonte jusqu'à Tertullien, le père de l'église primitive qui a vécu entre 160 et 220 de notre ère. Tertullien a écrit, "Au moment de sortir et dans nos déplacements, au début et à la fin de toutes nos activités, au moment de nous habiller et de nous chausser, au bain, à table, en allumant les lumières, quand nous nous couchons, quand nous nous reposons, à chacune de nos activités, nous nous marquons le front avec le signe de la croix."

Au départ, le signe se faisait en traçant une petite croix sur le front avec un doigt, le pouce ou l'index de la main droite. Bien qu'il soit difficile de dire exactement quand le passage de la petite croix sur le front à la pratique moderne consistant à faire une croix plus grande partant du front à la poitrine et d'une épaule à l'autre, nous savons que le changement a eu lieu au onzième siècle de notre ère, où le Livre de Prière du roi Henry recommande de "marquer de la sainte croix les quatre cotés du corps."

Les Catholiques trouvent la justification du signe de croix principalement dans leurs nombreuses années de tradition d'église et aussi dans Exode 17:9-14 et Apocalypse 7:3 ; 9:4 ; 14:1. Bien que ces passages parlent d'un signe sur le front pour la protection contre le jugement de Dieu, ils doivent être interprétés à la lumière de leur contexte. En tenant compte de ce contexte, il n'y a aucune raison de croire que l'un de ces versets prescrit le signe ritualiste de la croix.

Au seizième siècle, l'un des principaux dogmes de la réforme protestante était la sola scriptura, selon laquelle toute pratique n'étant pas conforme aux Ecritures était rejetée. Les réformateurs anglais ont jugé que le signe de croix devait être laissé à l'appréciation de l'individu, comme écrit dans le Livre de Prière du Roi Edward VI "… se mettre à genoux, faire le signe de croix, lever les mains, frapper sur la poitrine, et d'autres gestes, peuvent être utilisés ou abandonnés selon la sensibilité de chaque individu." Les Protestants considéraient en général ce signe comme une tradition non soutenue par les Ecritures, ou même comme de l'idolâtrie, et il a donc été abandonné par la plupart d'entre eux.

Bien que la Bible ne nous demande pas de faire le signe de croix, ce signe n'est pas dénué de symbolisme biblique. La forme du signe rappelle la croix de Christ. Dans le passé, ce signe était également considéré comme une représentation de la trinité : Père, fils, et Saint-Esprit. Par la foi au Seigneur Jésus-Christ et en sa mort substitutionnelle sur la croix, le salut a été gratuitement accordé à toute l'humanité. La trinité est la doctrine de la divinité : un Dieu existant en trois personnes distinctes. Ces deux doctrines sont fondamentales, aussi bien pour les Catholiques que pour les Protestants, et sont certainement bien fondées sur la Bible. Le signe de croix a été à certains niveaux associé à des pouvoirs surnaturels comme celui de repousser le mal, de chasser les démons, etc. Cet aspect mystique du signe de croix est totalement faux et n'a aucun fondement biblique.

Hormis l'aspect mystique, faire le signe de croix n'est ni bon ni mauvais et peut être positif s'il sert à rappeler la croix de Christ et/ou la trinité. Malheureusement, ce n'est pas toujours le cas et beaucoup de gens effectuent simplement les mouvements du rituel sans savoir pourquoi ils le font. Pour terminer, le signe de croix n'est aucunement nécessaire pour le Chrétien car il n'est pas enseigner par la Parole de Dieu.

© Copyright 2002-2014 Got Questions Ministries.