www.GotQuestions.org/Francais



Question : "Qu’est-ce que le postmillénarisme ?"

Réponse :
Le postmillénarisme est une interprétation du chapitre 20 de l’Apocalypse qui voit la seconde venue du Christ intervenir après le « millénium », âge d’or ou période de prospérité et de domination chrétiennes. Ce terme englobe plusieurs points de vue similaires sur la fin des temps ; il s’oppose essentiellement au prémillénarisme (conception selon laquelle la seconde venue du Christ se produirait avant Son règne de mille ans : au sens littéral d’un règne qui durerait 1000 ans) ; et dans une moindre mesure à l’amillénarisme (millénium, n’étant pas pris au sens littéral).

Le postmillénarisme pense que le Christ revient après une période de temps, mais pas nécessairement 1000 ans au sens littéral du terme. Les partisans de ce point de vue ne font pas une interprétation littérale et primaire de la prophétie inaccomplie. Ils pensent que Apocalypse 20 : 4-6 ne devrait pas être interprété d’une façon littérale. Ils croient que l’expression « 1000 ans » signifie simplement « une longue période de temps ». De plus, le préfixe « post » dans « postmillénarisme » montre que le Christ doit revenir après que les chrétiens (et non le Christ Lui-même) aient établi le Royaume sur cette terre.

Ceux qui défendent le postmillénarisme pensent que le monde va devenir chaque jour meilleur – toute évidence du contraire leur paraissant insoutenable – et qu’éventuellement le monde entier va être « christianisé ». Après cela, Christ va revenir. Cependant, ceci ne reflète pas le monde de la fin des temps que l’Ecriture nous décrit. D’après le livre de l’Apocalypse, il est facile de percevoir que le monde sera un endroit terrible pendant ces temps futurs. Ainsi, dans 2 Timothée 3 : 1-7, Paul décrit les derniers jours comme « des temps terribles ».

Les partisans du postmillénarisme utilisent pour l’interprétation des prophéties inaccomplies une méthode non littérale, attribuant eux-mêmes un sens aux mots. Le problème, c’est que lorsque que quelqu’un commence à attribuer aux mots des sens différents que celui qu’ils ont normalement, alors toute personne peut décider qu’un mot, une expression ou une phrase a le sens qu’il souhaite lui donner. Toute objectivité quant au sens des mots est ainsi perdue. Quand les mots perdent leur sens, la communication est interrompue. Et ce n’est pas ce que Dieu a voulu dans le domaine du langage et de la communication. Dieu communique avec nous par le moyen de Sa parole écrite, avec des mots qui ont un sens objectif permettant de communiquer les idées et les pensées correctement.

Une interprétation normale et littérale de l’Ecriture rejette le postmillénarisme et conduit à une interprétation normale de toute l’Ecriture, y compris des prophéties inaccomplies. Nous avons des centaines d’exemples dans l’Ecriture de prophéties qui se sont accomplies. Prenons, par exemple, les prophéties concernant Christ dans l’Ancien Testament. Toutes ces prophéties se sont accomplies littéralement comme elles avaient été annoncées initialement. Considérons aussi la naissance virginale de Christ (Esaïe 7 : 14, Matthieu 1 : 23). Considérons Sa mort pour nos péchés (Esaïe 53 : 4-9 ; 1 Pierre 2 : 24). Toutes ces prophéties se sont accomplies à la lettre : c’est une raison suffisante pour supposer que Dieu continuera dans les temps futurs à accomplir littéralement Sa Parole. Le postmillénarisme est déficient en ce sens qu’il interprète la prophétie biblique d’une façon totalement subjective et qu’il considère que le règne des mille ans sera établi par l’église, et non par Christ Lui-même.

© Copyright 2002-2014 Got Questions Ministries.