www.GotQuestions.org/Francais



Question : "Que dit la Bible de l’évangile de la prospérité ?"

Réponse :
Dans l’évangile de la prospérité (the prosperity gospel), connu aussi sous le nom de « parole de la foi » (Word of Faith), il est dit au croyant d’utiliser Dieu, alors que la vérité biblique est juste l’opposé : Dieu utilise le croyant. La parole de la Foi, ou la théologie de la prospérité, voit le Saint- Esprit comme une puissance à utiliser pour tout ce que le croyant désire. La Bible enseigne que le Saint- Esprit est, au contraire, une personne qui dynamise le croyant pour faire la volonté de Dieu. Le mouvement de l’évangile de la prospérité ressemble beaucoup à certaines des sectes insatiables et destructrices qui s’étaient infiltrées au sein de l’Eglise du premier siècle. Paul et les autres apôtres n’étaient ni obligeants ni conciliants avec les faux docteurs qui propageaient une telle hérésie. Ils les identifiaient comme des faux docteurs dangereux et pressaient les chrétiens de les éviter.

Paul avait averti Timothée concernant ces hommes en 1 Timothée 6 :5 et 9 :11. Ces hommes « corrompus d’entendement » présumaient que la piété était un moyen de gagner de l’argent et leur désir de richesses était un piège qui les avait plongé dans « la ruine et la destruction » (v.9). La poursuite de la fortune est un sentier dangereux pour les chrétiens et un danger dont Dieu nous avertit : « Car l’amour de l’argent est une racine de tous les maux ; et quelques uns, en étant possédés, se sont égarés loin de la foi, et se sont jetés eux-mêmes dans bien des tourments. »(v.10). Si les richesses étaient un objectif raisonnable pour les croyants, Jésus l’aurait poursuivi. Mais il ne l’a pas fait, préférant n’avoir pas d’endroit ou reposer sa tête (Matthieu 8 :20) et enseignant à ses disciples à faire de même. Nous ferions bien de nous rappeler que le seul disciple intéressé par les richesses fut Judas.

Paul a dit que la cupidité est de l’idolâtrie (Ephésiens 5 :5) et a enseigné aux Ephésiens à éviter quiconque apporte un message d’immoralité et de cupidité (Ephésiens 5 :6-7). Les enseignements sur la prospérité empêchent Dieu de travailler sur les siens, c’est-à-dire que Dieu n’est pas Seigneur de toute notre vie, parce qu’il ne peut pas œuvrer à moins que nous le laissions libre de le faire. La foi, selon la doctrine de ‘’Parole de la Foi ‘’ n’est pas une confiance qui se soumet à Dieu ; cette ‘foi’ est une formule par laquelle nous manipulons les lois spirituelles qui, d’après ces docteurs de la prospérité, gouvernent l’univers. Comme le nom « Parole de la Foi » le sous-entend, cette organisation (ce mouvement) enseigne que la foi est plus une focalisation sur les paroles que nous disons, que sur celui en qui nous mettons notre confiance, ou encore la foi est liée à et dépend des vérités que nous embrassons et affirmons dans nos cœurs.

Une expression que ce mouvement aime utiliser est la « confession positive ». Cet enseignement dit que les paroles elles-mêmes ont un pouvoir créateur. Ce que vous dites, d’après les docteurs de ‘’ Parole de la Foi’’, détermine tout ce qui va vous arriver. Vos confessions, et particulièrement les faveurs que vous demandez à Dieu, doivent toutes être exprimées positivement et sans vaciller. Dieu est ensuite tenu de répondre (comme si l’homme pouvait exiger quelque chose de Dieu !). Ainsi, la capacité de Dieu à nous bénir dépend de notre foi. Jacques 4 :13-16 dit exactement le contraire de cet enseignement. « A vous maintenant qui dites : Aujourd’hui ou demain nous irons dans telle ville, nous y passerons une année, nous trafiquerons, et nous gagnerons ! Vous qui ne savez pas ce qui arrivera demain ! Car, qu’est-ce que votre vie ? Vous êtes une vapeur qui paraît pour un peu de temps, et qui ensuite disparaît. » Non seulement nous sommes loin d’être capables d’appeler quoi que ce soit à l’existence, mais encore nous ne savons même pas ce que demain nous réserve ou même si nous serons en vie.

Au lieu de mettre l’accent sur l’importance des richesses, la Bible nous avertit des dangers liés au fait de les rechercher. Les chrétiens, et tout spécialement les responsables dans l’Eglise, doivent être désintéressés (1 Timothée 3 :3) et ne doivent pas se livrer à l’amour de l’argent (Hébreux 13 :5). L’amour de l’argent mène à toutes sortes de maux (I Timothée 6 :10). Jésus nous a avertis : « Gardez-vous avec soin de toute avarice, car la vie d’un homme ne dépend pas de ses biens » (Luc 12 :15). En grand contraste avec le mouvement ‘Parole de la Foi’ qui souligne l’importance de gagner de l’argent et des biens dans cette vie, Jésus a dit « Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent » (Mathieu 6 :19). L’irréconciliable contradiction entre l’enseignement de la prospérité et l’Evangile de notre Seigneur Jésus-Christ se trouve le mieux résumée dans les paroles de Jésus en Matthieu 6 :24, « Vous ne pouvez servir Dieu et Mammon (l’argent) »

© Copyright 2002-2014 Got Questions Ministries.