www.GotQuestions.org/Francais



Question : "Que signifie que l’homme soit créé à l’image de Dieu (Genèse 1:26-27) ?"

Réponse :
Le dernier jour de la création, Dieu dit : « Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance » (Genèse 1:26). Il finit ainsi la création avec une « touche personnelle ». « Le SEIGNEUR Dieu modela l'homme avec de la poussière prise du sol. Il insuffla dans ses narines l'haleine de vie, et l'homme devint un être vivant. » (Genèse 2:7). En conséquence, l’homme est unique parmi les créations de Dieu, ayant à la fois une part matérielle (corps) et une part immatérielle (âme / esprit).

Etre à « l’image » ou la « ressemblance » de Dieu signifie, en termes simples, que nous étions créés pour ressembler à Dieu. Adam ne ressemblait pas à Dieu dans le sens où Dieu aurait chair et sang. Les Ecritures disent que « Dieu est esprit » (Jean 4:24) et existe donc sans corps. Toutefois, le corps d’Adam reflète la vie de Dieu, dans la mesure où il fut créé en parfaite santé et non assujetti à la mort.

L’image de Dieu fait référence à la part immatérielle de l’homme. Elle met l’être humain à part du règne animal, le rend digne de la « domination » que Dieu voulait (Genèse 1:28) et capable d’entrer en communion avec son Créateur. C’est une ressemblance mentale, morale et sociale.

Au niveau mental, l’homme fut doté de raison et de volonté – en d’autres mots, il peut raisonner et choisir. C’est un reflet de l’intellect et la liberté de Dieu. Chaque fois que quelqu’un invente une machine, écrit un livre, peint un paysage, apprécie une symphonie, fait une addition, nomme un animal de compagnie, il proclame le fait qu’il est à l’image de Dieu.

Au niveau moral, l’homme fut créé justice et parfaitement innocent, un reflet de la sainteté de Dieu. Dieu vit tout ce qu’il avait créé (y compris l’humanité) et déclara que c’était « très bon » (Genèse 1:31). Notre conscience ou « boussole morale » est un vestige de cet état initial. Chaque fois que quelqu’un écrit une loi, refuse le mal, loue un bon comportement ou se sent coupable, il confirme le fait qu’il est à l’image de Dieu.

Socialement, l’homme est fait pour les relations. Cela reflète la nature trinitaire et l’amour de Dieu. En Eden, la relation principale de l’homme fut avec Dieu (Genèse 3:8 sous-entend la relation avec Dieu), et Dieu fit la première femme, car « il n’est pas bon pour l’homme d’être seul » (Genèse 2:18). Chaque fois que quelqu’un épouse une femme, fait un ami, sert un enfant dans ces bras ou va à l’église, il démontre le fait qu’il est à la ressemblance de Dieu.

Etre à l’image de Dieu signifie qu’Adam avait le libre arbitre. Malgré le fait qu’il fut créé avec une nature juste, Adam fit le choix mauvais de se rebeller contre son Créateur. Ce faisant, Adam salit l’image de Dieu en lui et transmis cette ressemblance brisée à tous ces enfants, nous y compris (Romains 5:12). Aujourd’hui, nous portons encore l’image de Dieu, mais avec la cicatrice du péché. Au niveau mental, moral, social et physique, nous en portons les conséquences.

La bonne nouvelle, c’est que, quand Dieu rachète un individu, il commence à restaurer l’image originale de Dieu en lui, créant « l'homme nouveau, créé selon Dieu dans la justice et la sainteté qui viennent de la vérité. » (Ephésiens 4:24 ; voir aussi Colossiens 3:10).

© Copyright 2002-2014 Got Questions Ministries.