www.GotQuestions.org/Francais



Question : "Qu’est-ce que le salut ? Quelle est la doctrine chrétienne concernant le salut ?"

Réponse :
Le salut, c’est être délivré du danger et de la souffrance. Sauver quelqu’un, c’est le délivrer ou le protéger. Le mot comporte une idée de victoire, de santé, ou de protection. Quelquefois la Bible utilise les mots sauvé ou salut en se référant à une délivrance temporelle, physique comme celle de Paul lorsqu’il fut libéré de prison (Philippiens 1 : 19).

Mais le plus souvent, le mot salut concerne la délivrance éternelle et spirituelle. Quand Paul dit au geôlier ce qu’il doit faire pour être sauvé, il parle de la destinée éternelle du geôlier (Actes 16 : 30-31). Jésus place alors sur le même plan le fait d’être sauvé et d’entrer dans le royaume de Dieu (Matthieu 19 : 24-25).

De quoi sommes-nous sauvés ? Dans la doctrine chrétienne du salut, nous sommes sauvés de la « colère », c'est-à-dire du jugement de Dieu concernant notre péché (Romains 5 : 9 ; 1 Thessaloniciens 5 : 9). Le péché nous a séparés de Dieu, et la conséquence du péché, c’est la mort (Romains 6 : 23). Le salut biblique se réfère à notre délivrance des conséquences du péché et implique donc l’effacement de ce dernier.

Qui manifeste le salut ? Dieu seul peut ôter le péché et nous libérer du prix à payer pour le péché (2 Timothée 1 : 9) ; Tite 3 : 5).

Comment Dieu sauve-t-il ? Dans la doctrine chrétienne du salut, Dieu nous a secourus au travers du Christ (Jean 3 : 17). Plus précisément, c’est la mort de Jésus sur la croix et sa résurrection qui ont accompli notre salut (Romains 5 : 10 ; Ephésiens 1 : 7). L’Ecriture est claire : le salut est un don de Dieu - totalement gratuit et immérité (Ephésiens 2 : 5, 8) ; il est seulement accessible par le moyen de la foi en Jésus-Christ (Actes 4 : 12).

Comment recevons-nous le salut ? Nous sommes sauvés par la foi. Tout d’abord, nous devons entendre l’évangile – la bonne nouvelle de la mort et de la résurrection de Jésus (Ephésiens 1 : 13). Puis, nous devons croire – faire totalement confiance à notre Seigneur Jésus (Romains 1 : 16). Ce qui implique la repentance, un changement d’avis par rapport au péché et au Christ (Actes 3 : 19), et enfin l’invocation du nom de Jésus (Romains 10 : 9-10, 13).

Une définition de la doctrine du salut pourrait être : « La délivrance, par la grâce de Dieu, du châtiment éternel à cause du péché, accordée à tous ceux qui acceptent par la foi les conditions que met Dieu à la repentance et à la foi au Christ Jésus ». Le salut est accessible en Jésus seul (Jean 14 : 6 ; Actes 4 : 12) et dépend de Dieu seul en ce qui concerne le don du salut, l’assurance et la sécurité qui y sont liées.

© Copyright 2002-2014 Got Questions Ministries.