www.GotQuestions.org/Francais



Question : "Pourquoi tous les chrétiens sont-ils hypocrites ?"

Réponse :
Peut-être nulle accusation n’apparaît plus provocatrice que celle d’hypocrite. Malheureusement, certains se sentent confortés dans cette opinion que tous les chrétiens sont hypocrites. Le terme « hypocrite » a un riche héritage. Ce mot nous vient du mot latin hypocrisis qui signifie « jouer un rôle, feindre ». Par le passé , on rencontre également ce mot en grec classique et dans le grec du Nouveau Testament avec cette même idée de jouer un rôle et de faire semblant.

C’est dans ce sens que notre Seigneur Jésus utilisait d’ailleurs ce mot. Par exemple, lorsqu’Il enseignait sur le sens de la prière, du jeûne et de l’aumône aux pauvres ; Il dissuadait de suivre l’exemple de ceux qui se conduisaient en hypocrites (Matthieu 6 : 2, 5, 16). Par leurs longues prières publiques, les mesures extrêmes prises pour faire remarquer leurs jeûnes, et la façon ostensible de faire des dons pour le Temple et les pauvres, les Pharisiens révélaient en fait que leur attachement au Seigneur était purement superficiel ; ils étaient certes capables de jouer parfaitement le rôle dramatique d’exemples publics de vertu religieuse, mais ils échouaient misérablement au-dedans de leurs cœurs, là où la vraie vertu doit résider (Matthieu 23 : 13-33, Marc 7 : 20-23).

Jésus ne traita jamais ses disciples d’hypocrites. Ce terme n’était attribué qu’aux zélotes religieux égarés. Jésus désignait les siens comme « Ses disciples », « Ses petits enfants », « Ses brebis », «Son église ». En outre, dans le Nouveau Testament, il y a un avertissement concernant l’hypocrisie que Pierre appelle plutôt « manque de sincérité » (1 Pierre 2 : 1). On trouve aussi deux exemples flagrants d’hypocrisie retenus dans l’église : dans Actes 5 : 1-10, deux disciples sont dénoncés pour avoir prétendu être plus généreux qu’ils ne l’étaient en réalité. Et la conséquence fut terrible. Pierre lui-même se trouvera à la tête d’un groupe accusé d’hypocrisie dans leur façon de traiter les croyants Gentils (Galates 2 : 13).

De l’enseignement même du Nouveau Testament, nous pouvons tirer au moins deux conclusions. La première conclusion est que l’hypocrisie existe bien chez les vrais chrétiens. Elle était présente dès le commencement, et, d’après la parabole de Jésus sur l’ivraie et le bon grain, elle existera certainement jusqu’à la fin des temps (Matthieu 13 : 18-30). De plus, si même un apôtre peut être coupable d’hypocrisie, il n’y a aucune raison de penser que les chrétiens ordinaires en seront exempts. Nous devons toujours demeurer vigilants pour ne pas tomber dans cette tentation (1 Corinthiens 10 : 12).

A l’évidence, tout individu qui se dit chrétien n’est pas forcément un vrai chrétien.. Peut-être que la grande majorité de ces chrétiens hypocrites n’étaient en fait que des gens qui faisaient semblant ou qui étaient tout simplement des imposteurs. A ce jour, d’éminents leaders chrétiens sont tombés dans des péchés terribles. Des scandales financiers et sexuels semblent parfois envahir la communauté chrétienne. Mais plutôt que de se servir des actes commis par une infime minorité pour critiquer l’ensemble de la communauté chrétienne, ne vaudrait-il pas mieux se demander d’abord si tous ceux qui se prétendent chrétiens le sont réellement ? Beaucoup de passages bibliques confirment que ceux qui appartiennent vraiment à Christ manifesteront le fruit de l’Esprit (Galates 5 : 22-23). Dans Matthieu 13, la parabole de Jésus sur la semence qui tombe dans différents sols, montre bien que toutes les confessions de foi en Christ ne sont pas forcément authentiques. Il est triste de penser que beaucoup de ceux qui prétendent appartenir au Christ seront un jour surpris de s’entendre dire par Lui : « Je ne vous ai jamais connus. Retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité » (Matthieu 7 : 23).

La deuxième conclusion est que si nous ne devons pas être surpris de voir les gens se croire plus saints qu’ils ne le sont réellement et toutefois se déclarer chrétiens, nous ne pouvons pas non plus dire que l’église est composée quasi majoritairement d’hypocrites. On peut certes concéder que nous tous qui confessons le Nom de Jésus-Christ demeurons des pécheurs même après le pardon de nos péchés. Ceci est une réalité, même si nous sommes sauvés du châtiment éternel qui est normalement le salaire du péché (Romains 5 :1 ; 6 : 23). Mais nous devons cependant encore être sauvés et délivrés de la présence du péché dans nos vies (1 Jean 1 : 8-9), y compris du péché d’hypocrisie. Par le moyen d’une foi vivante dans le Seigneur Jésus, nous sommes continuellement en train de vaincre la puissance du péché jusqu’à ce que nous soyons finalement délivrés (1 Jean 5 : 4-5).

Nous les chrétiens nous ne parvenons pas à mener une vie digne des exigences qu’enseigne la Bible. Aucun chrétien n’a jamais réussi à vivre une vie parfaite comme celle du Christ. Mais il y a beaucoup de chrétiens qui cherchent sincèrement à mener une vie chrétienne, s’appuyant de plus en plus sur l’Esprit Saint pour reconnaître leur culpabilité, changer et devenir plus forts. Il y a une multitude de chrétiens qui ont su vivre une vie sans scandales. Aucun chrétien n’est parfait, mais commettre une faute et ne pas parvenir à avoir une vie parfaite sur cette terre n’est pas du tout la même chose que d’être un hypocrite.

© Copyright 2002-2014 Got Questions Ministries.