www.GotQuestions.org/Francais



Question : "Les chrétiens devraient-ils aller chez le médecin ?"

Réponse :
Dans la Bible, il est fait une douzaine de références aux médecins. Il n’y a qu’un seul verset qui, prit hors contexte, peut être utilisé pour enseigner qu’il ne faut pas aller chez le médecin : 2 Chroniques 16:12. « Durant la trente-neuvième année de son règne, Asa fut atteint d'une très grave maladie des pieds, mais au lieu de rechercher le secours du Seigneur, il consulta des médecins » (2 Chroniques 16:12). Mais ce cas particulier concerne l’attitude toute entière d’Asa à la fin de sa vie (alors qu’il avait tourné le dos à Dieu plus tôt dans sa vie).

Il y a de nombreux versets qui parlent de « traitements médicaux » tels que l’usage de bandages (Esaïe 1:6), d’huile (Jacques 5:14), d’huile et de vin (Luc 10:34), de feuilles (Ezéchiel 47:12), de boire un peu de vin (1 Timothée 5:23), et des baumes – en particulier le « baume de Galaad » (Jérémie 8:22). Aussi, Luc, l’auteur des Actes et de l’Evangile de Luc, est nommé par Paul « mon médecin bien-aimé » (Colossiens 4:14).

Mark 5:25-30 raconte l’histoire d’une femme qui avait une perte incessante de sang, une maladie que les médecins ne pouvaient guérir, malgré le fait qu’elle avait consulté nombre d’entre eux et avait dépensé tout son argent en consultations. Venant à Jésus, elle pensait que si elle touchait ne serait-ce que le pli de son vêtement elle serait guérie, et elle le fut.

Jésus, en répondant aux Pharisiens pourquoi il passait autant de temps avec les péchés leur dit : « Les personnes en bonne santé n'ont pas besoin de médecin, ce sont les malades qui en ont besoin. » (Matthew 9:12). De ces versets nous déduisons les principes suivants :

1) les médecins ne sont pas Dieu et ne devraient pas être considérés comme tel. Ils peuvent parfois aider, mais il y a d’autres occurrences quand ils se peuvent que vider les portes-monnaies.

2) consulter un médecin et faire usage de « remèdes terrestres » ne sont pas condamnés par les Ecritures mais au contraire semblent avoir été utilisé tout au long des Ecritures.

3) l’intervention de Dieu dans toute difficulté physique devrait être recherchée (Jacques 4:2; 5:13). Il ne nous promet pas qu’il nous répondra toujours de la manière que nous souhaitons (Esaïe 55:8-9), mais nous avons l’assurance que tout ce qu’il fait sera fait par amour et donc dans notre meilleur intérêt (Psaumes 145:8-9).

Les chrétiens devraient-ils donc aller chez le médecin ? Dieu nous a crée avec une intelligence et la capacité de créer des médicaments et de comprendre comme ils réparent notre corps. Il n’y a rien de mal à appliquer cette connaissance et capacité pour favoriser la guérison physique. Les médecins peuvent considérer comme un don de Dieu pour nous… un moyen par lequel Dieu permet la guérison. Parallèlement, notre foi et confiance ultime doit être en Dieu et non en la médecine et les docteurs. Comme pour toutes les décisions difficiles que nous affrontons dans notre vie, Dieu nous promet la sagesse si nous la lui demandons (Jacques 1:5).

© Copyright 2002-2014 Got Questions Ministries.