www.GotQuestions.org/Francais



Question : "Quel est le bon moment pour se marier ?"

Réponse :
Le bon moment pour se marier est différent pour chaque personne et unique dans chaque situation. Les niveaux de maturité et d’expérience de la vie sont des facteurs très variables ; certaines personnes sont prêtes à 18 ans, et d’autres ne seront jamais prêtes. Comme le taux des divorces aux Etats-Unis est de 50%, il est évident que beaucoup dans notre société ont du mal à percevoir le mariage comme un engagement à vie. Néanmoins, cela est la vision du monde qui contredit habituellement toujours celle de Dieu.

Un fondement solide est indispensable pour qu’un mariage réussisse et il devrait être établi avant même que quelqu’un ne commence à fréquenter ou à courtiser sérieusement un compagnon éventuel pour la vie. Notre marche chrétienne devrait aller bien au-delà du simple fait d’aller à l’église le dimanche et de participer à des groupes d’études de la Bible. Nous devons avoir une relation personnelle avec Dieu qui se crée par le biais de la confiance et de l’obéissance à Jésus-Christ. Nous devons nous former nous-mêmes en vue du mariage, recherchant toujours le conseil de Dieu en la matière, avant de nous lancer. Toute personne, avant de s’engager doit connaître ce que dit la Bible sur l’amour, l’engagement, les relations sexuelles, le rôle du mari et de la femme et les attentes de Dieu sur nous. Il est également important d’avoir comme modèle un couple de chrétiens déjà engagés dans le mariage. Un couple plus ancien est mieux à même de répondre à nos questions concernant les facteurs de succès qui jouent dans un mariage, comment créer une meilleure intimité (au-delà même de l’intimité physique), combien la foi peut être précieuse, etc…

Un couple qui envisage de se marier doit aussi s’assurer qu’il se connaît suffisamment. Les deux futurs conjoints devraient connaitre leurs points de vue respectifs sur le mariage, les finances, la belle-famille, la manière d’élever les enfants, la discipline, les devoirs d’un mari et d’une femme, si l’un des deux travaillera en dehors du foyer ou bien tous les deux, ainsi que le niveau de maturité spirituelle de chacun. Beaucoup de gens se marient persuadés par une simple parole que l’autre est chrétien et ils découvrent plus tard que ce n’était qu’une parole légère. Tout couple qui projette sérieusement de se marier devrait demander un accompagnement à son pasteur ou à un conseiller chrétien compétent. Et de fait, beaucoup de pasteurs n’acceptent pas de marier un couple sans l’avoir rencontré à plusieurs reprises pour des séances d’accompagnement et de conseils.

Le mariage n’est pas seulement un engagement entre les deux conjoints mais une alliance avec Dieu. C’est la promesse de vivre avec la personne choisie pendant toute la durée d’une vie, que votre conjoint (e) soit riche, pauvre, en bonne santé, malade, en surpoids ou d’un poids insuffisant, ou ennuyeux. Un mariage chrétien devrait surmonter toutes les circonstances, y compris les bagarres, la colère, la dévastation, le désastre, la dépression, l’amertume, la dépendance et la solitude. Le mariage ne devrait jamais envisager le divorce comme une solution possible – pas même quand il semble être arrivé au bout du rouleau. La Bible nous dit qu’avec Dieu tout est possible (Luc 18 : 27), et nul doute que cela inclut aussi le mariage. Si un couple prend au début la décision de rester engagés jusqu’au bout en plaçant Dieu à la première place, le divorce ne sera pas la solution inévitable à une situation misérable.

Il est important de se rappeler que Dieu veut nous donner les désirs de nos cœurs, mais cela n’est possible que si nos désirs sont en accord avec les Siens. Les gens se marient trop souvent parce qu’ils ‘le sentent bien’. Dans les premiers temps où on se fréquente, et même après dans le mariage, quand on voit arriver notre partenaire, nous avons l’impression de fondre littéralement. C’est l’idylle à son apogée, et vous avez le sentiment ‘d’être amoureux’. Et beaucoup s’attendent à ce que ce sentiment perdure dans le temps. Mais la réalité, c’est qu’il ne dure pas. Alors, nous pouvons être déçus et cela peut même entraîner le divorce lorsque ces sentiments deviennent fades ou inexistants. Mais ceux qui sont ancrés dans un mariage solide et réussi savent que le plaisir d’être en compagnie de l’autre ne doit pas disparaître. Et les émois du début vont se transformer en un amour plus profond, un engagement plus fort, des fondements plus solides, et une sécurité inébranlable.

La Bible est claire : l’amour n’est pas basé sur les sentiments. Cela est évident quand il nous est demandé d’aimer nos ennemis (Luc 6 : 35). L’amour véritable n’est possible que lorsque nous laissons agir le Saint Esprit en nous, cultivant ainsi le fruit de notre salut (Galates 5 : 22-23). C’est une décision que nous prenons tous les jours de mourir à nous-mêmes et à notre égoïsme, pour laisser Dieu briller en nous. Paul nous dit comment aimer les autres dans 1 Corinthiens 13 : 4-7 : « L’amour est patient, il est plein de bonté ; l’amour n’est point envieux ; l’amour ne se vante point, il ne s’enfle point d’orgueil, il ne fait rien de malhonnête, il ne cherche point son intérêt, il ne s’irrite point, il ne soupçonne point le mal, il ne se réjouit point de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité ; il excuse tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout ». Quand nous sommes prêts à aimer une autre personne comme le déclare 1 Corinthiens 13 : 4-7, alors c’est le bon moment pour nous de nous marier.

© Copyright 2002-2014 Got Questions Ministries.