www.GotQuestions.org/Francais



Question : "Qu’est-ce que la théologie du remplacement ?"

Réponse :
La théologie du remplacement enseigne essentiellement que l’Eglise a remplacé Israël dans le plan de Dieu. Les partisans de la théologie du remplacement pensent que les Juifs ne sont plus le peuple élu de Dieu, et que Dieu n’a plus de plans spécifiques d’avenir pour la nation d’Israël. On peut diviser en deux camps les différents points de vue concernant la relation entre Israël et l’Eglise : soit l’Eglise est une continuation d’Israël (théologie du remplacement/théologie de l’alliance), soit l’Eglise est totalement différente et distincte d’Israël (dispensationalisme/premillénarisme ).

La théologie du remplacement enseigne que l’Eglise a remplacé Israël et que les nombreuses promesses faites à Israël dans la Bible se sont aujourd’hui accomplies dans l’Eglise et non dans la nation d’Israël. Ainsi, les prophéties de l’Ecriture qui concernent la bénédiction et la restauration d’Israël sur la Terre Promise sont « spiritualisées » ou « allégorisées » comme étant des promesses de bénédiction de Dieu sur l’Eglise. Ce point de vue soulève cependant un énorme problème par rapport à la persistance de l’existence du peuple juif au travers des siècles et à la renaissance de l’Etat moderne d’Israël. En effet, si Israël a été condamné par Dieu et s’il n’y a plus aucun avenir pour la nation juive, comment peut-on expliquer la survie étonnante et surnaturelle du peuple juif pendant plus de 2000 ans malgré les nombreuses tentatives faites pour le détruire ? Comment pouvons-nous expliquer pourquoi et comment Israël est réapparu en tant que nation au 20ème siècle après avoir disparu pendant 1900 ans ?

L’idée selon laquelle Israël et l’Eglise sont différents est clairement développée dans le Nouveau Testament. Bibliquement parlant, l’Eglise est complètement différente et distincte d’Israël, et les deux ne doivent jamais être confondus ou utilisés de façon interchangeable. Selon l’Ecriture, nous pouvons voir que l’Eglise est une création entièrement nouvelle qui est née le jour de la Pentecôte et qui continuera jusqu’à ce qu’elle soit enlevée au ciel le jour de son enlèvement (Ephésiens 1 : 9-11 ; 1 Thessaloniciens 4 : 13-17). L’Eglise n’a aucun lien avec les bénédictions et les malédictions d’Israël. Les alliances, les promesses, les avertissements sont destinés uniquement à Israël. Israël a été temporairement mis de côté dans le programme de Dieu pendant ces 2000 dernières années de dispersion.

Après l’enlèvement (1Thessaloniciens 4 : 13-18), Israël redeviendra la première priorité du plan de Dieu. Le premier événement de cette période sera la tribulation (Apocalypse, chapitres 6 à 19). Le monde sera jugé pour avoir refusé le Christ, tandis qu’Israël sera préparé au travers des épreuves de la grande tribulation à la deuxième venue du Messie. Alors, quand Christ reviendra sur terre, à la fin de la tribulation, Israël sera prêt à Le recevoir. Le reste d’Israël qui survivra à la tribulation sera sauvé et le Seigneur établira Son royaume sur la cette terre, avec pour capitale Jérusalem. Avec le Christ régnant comme Roi, Israël sera la première nation, et des représentants de toutes les nations viendront à Jérusalem honorer et adorer le Roi : Jésus-Christ. L’Eglise reviendra avec le Christ et règnera avec Lui pendant mille ans - au sens littéral de ce terme - (Apocalypse 20 : 1-5).

Aussi bien l’Ancien que le Nouveau Testament sont favorables à une compréhension prémillénariste /dispensationaliste du plan de Dieu pour Israël. Mais le plus solide soutien en faveur du prémillénarisme se trouve dans Apocalypse 20 : 1-7, où il est dit à six reprises que le règne de Christ durera 1000 ans. Après la tribulation, Christ reviendra et établira son royaume avec la nation d’Israël, le Christ règnera sur toute la terre, et Israël sera le leader de toutes les nations. L’Eglise règnera avec Lui pendant mille ans –au sens littéral. L’Eglise n’a pas remplacé Israël dans le plan de Dieu. Si, dans un premier temps, dans la dispensation de Sa grâce, Dieu a centré Son attention sur l’Eglise, Dieu n’a pas pour autant oublié Israël : un jour, comme Il l’a prévu de toute éternité, Il restaurera Israël dans son rôle de nation choisie de Dieu (Romains 11).

© Copyright 2002-2014 Got Questions Ministries.