www.GotQuestions.org/Francais



Question : "Pourquoi devrions-nous étudier l'Ancien Testament ?"

Réponse :
La Bible est une révélation progressive. Si vous sautez la première partie d’un livre et que vous essayez de le terminer, vous aurez du mal à comprendre les personnages, l’intrigue, et l’épilogue. De la même façon, le Nouveau Testament ne peut être correctement compris que s’il est perçu comme un aboutissement des événements, des personnages, des lois, du système sacrificiel, des alliances et promesses de l’Ancien Testament (AT). Si nous avions seulement le Nouveau Testament, nous lirions les Evangiles sans savoir pourquoi les Juifs attendaient un Messie (un roi Sauveur). Sans l’AT, nous ne comprendrions pas pourquoi le Messie devait venir (voir Esaïe 53) et nous n’aurions pas été capables de reconnaître Jésus de Nazareth comme le Messie à partir des nombreuses prophéties très précises qui avaient été données Le concernant. Par exemple, son lieu de naissance (Michée 5 : 2) ; Sa manière de mourir (Psaume 22, plus particulièrement les versets 1, 7-8 ; Psaume 69 : 21) ; Sa résurrection (Psaume 16 : 10) et beaucoup d’autres détails de Son ministère (Esaïe 52 : 19, 9 : 2).

Sans l’Ancien Testament, nous ne comprendrions pas les traditions juives que nous retrouvons dans le Nouveau Testament. Nous ne comprendrions pas les nombreuses déformations que les pharisiens ont apportées à la loi de Dieu, en y rajoutant leurs propres traditions. Nous ne comprendrions pas pourquoi Jésus fut si contrarié lorsqu’il vint dans la cour du Temple et qu’Il la nettoya. Nous ne comprendrions pas non plus que nous pouvons faire usage de la même sagesse que le Christ dans Ses nombreuses répliques à Ses adversaires (aussi bien humains que démoniaques).

Sans l'Ancien Testament il nous manquerait de nombreuses prophéties très détaillées qui n’auraient pu se réaliser que si la Bible est la Parole de Dieu et non celle de l’homme (Voir les grands et les petits prophètes (par exemple, Daniel 7 et chapitres suivants). Ces prophéties donnent des détails très précis sur l’ascension et la chute des nations, comment cela allait se produire, si elles allaient à nouveau émerger, et lesquelles, quels seraient les principaux acteurs (Cyrus,, Alexandre le Grand, etc.), ce qui arriverait à leurs royaumes quand ces acteurs mourraient. Ces prophéties sont tellement « pointues » que les sceptiques prétendent qu’elles ont été écrites après les événements.

L’AT contient de nombreuses leçons pour nous au travers de la vie de nombreux personnages faillibles. En observant leurs vies, nous pouvons être encouragés à faire confiance à Dieu en toutes circonstances (Daniel 3), à ne pas faire de compromis pour les petites choses (Daniel 1), et ainsi, plus tard, nous serons fidèles dans les plus grandes (Daniel 6). Nous pouvons aussi apprendre qu’il est préférable de confesser son péché tout de suite et sincèrement plutôt que de le rejeter

(1 Samuel 15). Nous pouvons apprendre à ne pas jouer avec le péché, sinon il nous rattrapera et sa morsure est mortelle (Voir Juges 13-16). Nous pouvons apprendre que nous avons besoin de faire confiance à Dieu (et Lui obéir) si nous espérons faire l’expérience de Sa Terre Promise dans cette vie et celle du Paradis dans l’autre (Nombres 13). Nous apprenons que si nous contemplons le péché, nous ne faisons que nous préparer à le commettre (Genèse 3 ; Josué 6-7). Nous apprenons que le péché n’a pas seulement des conséquences sur nous mais également sur nos bien-aimés autour de nous et qu’inversement nos bons comportements produisent des bons fruits non seulement dans nos propres vies mais également dans la vie de ceux qui nous entourent. (Genèse 3, Exode 20 : 5-6).

L’Ancien Testament contient aussi de grandes quantités de sagesse que le Nouveau Testament ne comporte pas. Beaucoup d’entre elles se trouvent dans les Psaumes et dans les Proverbes. Ces perles de sagesse révèlent comment je peux être plus sage que mes maîtres, elles me montrent les nombreux péchés qui me guettent (il est très utile de voir l’hameçon qui se cache derrière l’appât !!!), et quels accomplissements dans ce monde peuvent nous retenir (aucun !). Comment puis-je savoir si je suis stupide (je veux dire sur le plan moral) ? Comment puis-je par mégarde rebuter les gens si je n’essaye pas ? Comment puis-je ouvrir de nfaçon durable les portes du succès ? Comment puis-je trouver un sens à la vie ? Je le répète, il y a tellement de richesses à puiser qu’elles attendent simplement d’être découvertes par quelqu’un qui a le désir d’apprendre.

Sans l’AT nous n’aurions pas de base pour résister face à l’erreur et aux perversions du politiquement correct de notre société dans laquelle l’évolution est perçue comme étant à l’origine de la création de toutes les espèces sur des millions d’années (au lieu d’être le résultat de la création toute spéciale de Dieu en six jours (littéralement). Sans l’AT, nous prendrions pour argent comptant le mensonge que les mariages et la cellule familiale son une structure qui doit changer et continuer à évoluer au fur et à mesure des changements de la société au lieu d’être le dessein particulier de Dieu pour élever les enfants de Dieu et protéger ceux qui sans cela seraient utilisés à l’envi et victimes d’abus (entre autres les femmes et les enfants).

Sans l’AT, nous ne comprendrions pas les promesses que Dieu doit encore accomplir en faveur du peuple juif. Et en conséquence, nous ne pourrions pas voir de façon correcte que la période de Tribulation doit durer sept ans ; période pendant laquelle Il va tout particulièrement travailler avec la nation d’Israël qui L’a rejeté lors de sa première venue mais qui L’accueillera lors de Sa seconde venue. Nous ne comprendrions pas non plus comment le futur règne de Christ pendant 1000 ans concorde tout à fait avec les promesses qui ont été faites aux Juifs mais également aux Gentils. Et nous ne verrions pas comment la fin de la Bible répond à tout ce qui n’avait pas encore été révélé ou expliqué au tout début de la Bible, comment Dieu va restaurer le Paradis tel qu’Il l’avait prévu initialement pour notre monde, et comment nous pourrons personnellement savourer Sa compagnie dans le Jardin d’Eden.

En résumé, l’Ancien Testament est un miroir qui nous permet de nous reconnaître dans la vie des personnages bibliques et par procuration d’apprendre à partir de leurs vies. Cela jette une telle lumière sur qui est Dieu véritablement, sur les merveilles qu’Il a faites et sur le salut qu’Il a acquis pour nous. Cela apporte tellement de consolation à ceux qui sont persécutés ou dans l’épreuve (plus particulièrement les Psaumes). L’AT nous révèle au travers des nombreuses prophéties qui se sont accomplies pourquoi la Bible est un livre unique parmi tous les livres sacrés – c’est le seul qui apporte la preuve qu’il est ce qu’il prétend être : la Parole inspirée de Dieu. Au fil des pages, des tonnes de renseignements nous sont données sur le Christ. L’AT contient tellement plus de sagesse que ce que le Nouveau ne comporte ou ne suggère. Pour résumer, si vous ne vous êtes pas encore aventuré en profondeur dans les pages de l’AT, il vous manque énormément par rapport à ce que Dieu veut vous révéler. En le lisant, il y aura probablement beaucoup de choses que vous ne comprendrez peut-être pas, mais vous en comprendrez et en apprendrez bien davantage encore !!!

Et si vous continuez à l’étudier, en demandant à Dieu de vous enseigner encore, votre mine produira des trésors encore plus étincelants…

© Copyright 2002-2014 Got Questions Ministries.