www.GotQuestions.org/Francais



Question : "Si je suis sauvé et que tous mes péchés sont pardonnés, pourquoi alors ne pas continuer à pécher ?"

Réponse :
L’apôtre Paul posa une question très similaire dans Romains 6 : 1-2 : « Que dirons-nous donc ? Demeurerions-nous dans le péché, afin que la grâce surabonde ? Loin de là ! Nous qui sommes morts au péché, comment vivrions-nous encore dans le péché ? ». L’idée qu’une personne pourrait « compter sur Jésus-Christ » pour le salut et continuer ensuite à vivre de la même manière qu’auparavant, il faut l’affirmer sans ambiguïté, une telle idée est totalement étrangère à la Bible. Les croyants en Jésus-Christ sont de nouvelles créations (2 Corinthiens 5 : 17). Le Saint Esprit nous transforme : il nous empêche de produire les œuvres de la chair (Galates 5 : 19-21) et nous fait produire le fruit de l’Esprit (Galates 5 : 22-23). La vie chrétienne est une vie totalement nouvelle parce que le chrétien a été transformé.

Ce qui différencie le christianisme de toutes les autres religions, c’est que le christianisme est fondé sur ce que Dieu a accompli pour nous par Jésus-Christ – c’est un accomplissement divin. Toutes les autres religions du monde sont basées sur ce que nous devons faire pour gagner la faveur de Dieu et son pardon – c’est une réalisation humaine. Toutes les autres religions prônent que nous devons faire certaines choses ou que nous ne devons pas faire certaines autres choses : dans le but de gagner l’amour de Dieu et sa miséricorde. Le christianisme enseigne que nous faisons certaines choses et que nous cessons d’en faire certaines autres à cause de ce que le Christ a fait pour nous.

Comment quelqu’un pourrait-il, après avoir été délivré de la culpabilité du péché et de l’éternité en enfer, recommencer à vivre la même vie qu’auparavant et marcher à nouveau sur le chemin de l’enfer qui avait été le sien initialement ? Comment quelqu’un pourrait-il, après avoir été lavé des souillures du péché, avoir le désir de revenir au même cloaque de dépravation ? Comment quelqu’un pourrait-il, sachant ce que Jésus-Christ a fait pour nous, continuer à vivre comme s’Il n’avait aucune importance ? Comment quelqu’un pourrait-il, sachant combien Christ a souffert pour nos péchés, continuer à pécher comme si ces souffrances n’avaient aucune signification ?

Romains 6 : 11-15 déclare : « Ainsi vous-mêmes, regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ. Que le péché ne règne donc point dans votre corps mortel, et n’obéissez pas à ses convoitises. Ne livrez pas vos membres au péché, comme des instruments d’iniquité ; mais donnez-vous vous-mêmes à Dieu, comme étant vivants de morts que vous étiez, et offrez à Dieu vos membres comme des instruments de justice. Car le péché n’aura point de pouvoir sur vous, puisque vous êtes, non sous la loi, mais sous la grâce. Quoi donc ! Pécherions-nous, parce que nous sommes, non sous la loi, mais sous la grâce ? Loin de là ! ».

Alors pour le croyant vraiment converti, continuer à vivre dans le péché n’est pas une option. Parce que notre conversion a fait de nous une nature totalement nouvelle, notre désir est de ne plus vivre dans le péché. Oui, il nous arrive encore de pécher, mais au lieu de nous y complaire comme nous le faisions dans le passé, maintenant nous haïssons le péché et nous souhaitons en être délivrés le plus vite possible. L’idée de « tirer avantage » du sacrifice du Christ pour nous tout en continuant à pécher est purement impensable. Si quelqu’un croit être vraiment chrétien et désire persister dans une vie de péché, il a parfaitement raison de douter de son salut. « Examinez-vous vous-mêmes, pour savoir si vous êtes dans la foi ; éprouvez-vous vous-mêmes. Ne reconnaissez-vous pas que Jésus-Christ est en vous ? A moins peut-être que vous ne soyez désapprouvés ». (2 Corinthiens 13 : 5).

© Copyright 2002-2014 Got Questions Ministries.