Pourquoi est-il si important de croire en l’infaillibilité de la Bible ?




Question : "Pourquoi est-il si important de croire en l’infaillibilité de la Bible ?"

Réponse :
Nous vivons dans des temps où les gens haussent les épaules lorsqu’ils sont confrontés à l'erreur. Au lieu de demander comme Pilate « où est la vérité ? », l’homme postmoderne répond : « Rien n’est vrai » ou encore « il y a sûrement une vérité mais nous ne pouvons pas la connaître ». Nous avons grandi en nous habituant au mensonge et beaucoup de gens semblent aujourd'hui à l’aise avec l’idée fausse que la Bible puisse comporter des erreurs.

La doctrine de l’infaillibilité de la Bible est extrêmement importante car la vérité est quelque chose de capital. Cette question a des répercussions sur la personne même de Dieu ; elle est essentielle à la compréhension de tout ce que la Bible nous enseigne. Voici donc quelques-unes des raisons pour lesquelles nous devrions absolument croire en l’infaillibilité de la Bible.

1. La Bible elle-même exige la perfection. « Et les paroles de l’Eternel sont pures, comme un argent éprouvé sur terre au creuset, et sept fois épuré (Psaume 12 :7). « La loi de l’Eternel est parfaite » (Psaume 19 : 8). « Toute Parole de Dieu est pure » (Proverbes 30 :5 KJV). Cette exigence de pureté et de perfection sont des critères absolus. Remarquer qu’il n’est pas dit la Parole de Dieu est « quasiment » pure ou l’Ecriture est « presque » parfaite. La Bible réclame une perfection totale ne laissant aucune place aux théories qui prônent une « perfection partielle ».

2. La Bible est crédible dans sa totalité ou ne l’est pas. Si un grand journal était régulièrement rempli d’erreurs, il serait très rapidement discrédité. Il serait inutile alors de préciser « toutes les erreurs ont été répertoriées page 3 ». Tout simplement parce qu’un journal qui se veut crédible doit être intégralement exact. De la même manière, si la Bible est inexacte dans le domaine de la géologie, comment pourrait-on avoir confiance dans sa théologie ? La Bible est un document totalement fiable ou ne l'est pas.

3. La Bible est un reflet de son Auteur. Tous les livres le sont. La Bible a été écrite par Dieu Lui-même : Il est passé par des auteurs humains au travers du processus de « l’inspiration ». Toute l’Ecriture est ainsi inspirée de Dieu (2 Timothée 3 : 16). Voir aussi (2 Pierre 1 : 21 et Jérémie 1 : 2).

Nous croyons que Dieu qui a créé l’univers est capable d’écrire un livre. Dieu qui est parfait est capable d’écrire un livre parfait. La question n’est donc pas simplement « est-ce que la Bible comporte ou non des erreurs ? » mais « Dieu peut-il faire des erreurs ? » Si la Bible contient des erreurs factuelles, cela veut dire alors que Dieu n’est plus omniscient et qu’ Il peut Lui-même faire des erreurs. Si la Bible comporte des informations erronées, alors Dieu n’est plus digne de confiance et il est un menteur. Si la Bible contient des contradictions, alors Dieu est l’auteur de la confusion. En d’autres mots, si l’infaillibilité de la Bible n’existe pas, cela signifie que Dieu n’est pas Dieu.

4. La Bible nous juge et non vice-versa. « Car la Parole de Dieu…. juge les sentiments et les pensées du cœur » (Hébreux 4 : 12). Remarquer ici le lien entre « le cœur » et « la Parole ». La Parole examine, le cœur est examiné. Ôter certaines parties de la Parole pour quelque raison que ce soit, c’est inverser ce processus. Nous devenons alors ceux qui examinons, et la Parole doit alors se « soumettre » à notre « discernement supérieur ». Or Dieu dit pourtant : « Ô homme, toi plutôt, qui es-tu pour contester avec Dieu ? » (Romains 9 : 20).

5. Le message de la Bible doit être saisi dans sa totalité. Il n’est pas une sorte de mélange doctrinal dont nous pourrions librement extraire ce que nous voulons. Beaucoup de gens aiment les versets où il est dit que Dieu les aime, mais ils n’aiment pas ceux qui disent que Dieu juge les pécheurs. Nous n’avons pas le droit de choisir seulement ce que nous aimons dans la Bible et laisser tout le reste de côté. Si la Bible est erronée concernant l’enfer, par exemple, alors qui peut prétendre qu’elle est vraie concernant le paradis ou en quoi que ce soit d’autre ? Si la Bible ne peut pas nous fournir une description détaillée et juste à propos de la création, alors peut-être bien que les détails qu'elle nous fournit sur le salut ne sont pas dignes de confiance non plus. Si l’histoire de Jonas est un mythe, alors l’histoire de Jésus peut l’être aussi. Et inversement, Dieu a dit ce qu’Il a dit, et la Bible se veut une image complète de qui est Dieu. « A toujours, Ô Eternel ! Ta Parole subsiste dans les cieux » (Psaume 119 : 89).

6. La Bible est notre seule règle concernant la foi et sa mise en pratique. Si elle n’est pas fiable, sur quoi pouvons-nous fonder nos croyances ? Jésus exige de nous la confiance, cela implique la confiance totale en ce qu'Il nous dit dans sa Parole. Jean 6 : 67-69 est un passage magnifique. Jésus vient de vivre l’abandon de beaucoup de ceux qui voulaient Le suivre. Il se tourne alors vers les douze apôtres et leur demande « Et vous, ne voulez-vous pas vous aussi vous en aller ? ». Et Pierre de répondre au nom de tous : « A qui irions-nous, tu as les paroles de la vie éternelle ? » Puissions-nous avoir la même confiance dans le Seigneur et en Sa Parole de vie.

Rien de ce que nous avons présenté ici ne doit être perçu comme le refus d’une véritable étude approfondie. L’infaillibilité de la Bible ne signifie pas que nous allons nous arrêter de réfléchir ou bien que nous allons accepter la Bible aveuglément. Il nous est demandé au contraire d’étudier la Bible (2 Timothée 2 : 15) et ceux qui essayent de le faire sont à féliciter (Actes 17 : 11). Mais nous pouvons aussi reconnaître qu’il y a des passages difficiles dans la Bible et de vrais désaccords dans leur interprétation. Notre but est d’approcher l’Ecriture d’une façon respectueuse et par la prière ; si nous trouvons quelque chose que nous ne comprenons pas, prions plus longuement, méditons davantage la Parole, et – si la réponse nous échappe encore – reconnaissons bien volontiers nos limites face à la Parole de Dieu.


Retour à la page d’accueil Français

Pourquoi est-il si important de croire en l’infaillibilité de la Bible ?