Le Catholicisme est-il une fausse religion ? Les Catholiques sont-ils sauvés ?




Question : "Le Catholicisme est-il une fausse religion ? Les Catholiques sont-ils sauvés ?"

Réponse :
Le problème le plus crucial de l’Eglise catholique romaine, c’est le fait de croire que seule la foi en Christ n’est pas suffisante pour le salut. La Bible déclare clairement et constamment que le fait de recevoir Jésus-Christ comme Sauveur, par la grâce au moyen de la foi, donne le salut (Jean 1:12 ; 3:16, 18,36 ; Actes 16:31 ; Romains 10:9-10,13 ; Ephésiens 2:8-9). L’Eglise catholique romaine rejette cela. La position officielle de l’Eglise catholique romaine est qu’il faut croire en Jésus-Christ ET être baptisé ET recevoir l’Eucharistie avec les autres sacrements ET obéir aux décrets de l’Eglise catholique romaine ET accomplir des œuvres méritoires ET ne pas mourir en ayant un péché mortel ET etc., etc., etc. La divergence des Catholiques d’avec la Bible sur cette question des plus cruciales qu’est le salut, signifie que le Catholicisme est effectivement une fausse religion. Si une personne croit ce que l’Eglise catholique enseigne officiellement, elle ne sera pas sauvée. Le fait d’affirmer que les œuvres ou les rituels doivent être ajoutés à la foi pour obtenir le salut revient à dire que la mort de Jésus n’était pas suffisante pour assurer totalement notre salut.

Bien que le salut par la foi constitue la question la plus cruciale, en examinant le Catholicisme romain à la lumière de la Parole de Dieu, l’on découvre également plusieurs autres différences et contradictions. L’Eglise catholique romaine enseigne plusieurs doctrines qui ne sont pas en accord avec les déclarations de la Bible. Au nombre de celles-ci, la succession apostolique, l’adoration des saints ou de Marie, la prière aux saints ou à Marie, le pape / la papauté, le baptême des enfants, la transsubstantiation, les indulgences plénières, le système sacramental, et le purgatoire. Bien que les Catholiques affirment que ces concepts sont soutenus par les Ecritures, aucun de ces enseignements n’a de fondement solide dans l’enseignement clair des Ecritures. Ces concepts sont fondés sur la tradition catholique et non sur la Parole de Dieu. En effet, ils sont nettement en contradiction avec les principes bibliques.

En ce qui concerne la question “Les Catholiques sont-ils sauvés ?”, elle s’avère beaucoup plus difficile à répondre. Il est impossible de faire une affirmation universelle quant au salut de tous les membres d’une quelconque dénomination du christianisme. Les Baptistes ne sont pas TOUS sauvés. Les Presbytériens ne sont pas TOUS sauvés. Les Luthériens ne sont pas TOUS sauvés. Le salut est déterminé par la foi personnelle en Jésus seul dans le but d’être sauvé et non par les titres ou étiquettes confessionnels. Malgré les croyances et pratiques non bibliques de l’Eglise catholique romaine, il existe de véritables croyants qui la fréquentent. Plusieurs des Catholiques romains ont sincèrement mis leur foi en Jésus-Christ seul pour leur salut. Cependant, ces Chrétiens catholiques sont des croyants en dépit des enseignements de l’Eglise catholique, et non à cause de ces enseignements. A divers degrés, l’Eglise catholique enseigne à partir de la Bible et amène les gens vers Jésus en tant que Sauveur. Par conséquent, les gens sont quelques fois sauvés dans les églises catholiques. La Bible a un impact partout où elle est proclamée (Esaïe 55:11). Certains Chrétiens catholiques demeurent dans l’Eglise catholique par ignorance de ce que représente réellement cette église, pour des raisons de tradition familiale ou sous la pression des amis, ou dans l’intention de gagner d’autres Catholiques pour Christ.

En même temps, l’Eglise catholique empêche aussi beaucoup de personnes d’avoir une vraie relation de foi avec Christ. Les croyances et pratiques non bibliques de l’Eglise catholique romaine ont souvent donné l’occasion aux ennemis de Christ de blasphémer. L’Eglise catholique romaine n’est pas l’église que Jésus-Christ a établie. Elle n’est pas une église fondée sur les enseignements des Apôtres (comme indiqué dans le Livre des Actes et les épîtres du Nouveau Testament). Bien que les déclarations de Jésus dans Marc 7:9 visaient les Pharisiens, ils décrivent exactement l’Eglise catholique romaine, “Vous anéantissez fort bien le commandement de Dieu, pour garder votre tradition !”


Retour à la page d’accueil Français

Le Catholicisme est-il une fausse religion ? Les Catholiques sont-ils sauvés ?