Que dit la Bible à propos de l’incinération ? Les chrétiens devraient-ils être incinérés ?




Question : "Que dit la Bible à propos de l’incinération ? Les chrétiens devraient-ils être incinérés ?"

Réponse :
La Bible ne dit pas grand-chose sur l’incinération. On trouve dans l’Ancien Testament quelques cas où des gens sont mis à mort par le feu (1 Rois 16 : 18 ; 2 Rois 21 : 6), où des corps humains sont brûlés (2 Rois 23 : 16-20), mais il ne s’agit pas de cas d’incinération à proprement parler. Il est intéressant de remarquer dans 2 Rois 23 : 16-20 que le fait de brûler des ossements humains sur l’autel est considéré comme une profanation. Et cependant, la loi de l’Ancien Testament ne recommande nulle part que le corps d’un homme mort ne soit pas brûlé ; elle ne prononce pas non plus de malédiction ni de jugement sur quelqu’un qui aurait été incinéré.

L’incinération existait déjà dans les temps bibliques, mais elle n’était pas couramment pratiquée par les Israélites, ni par les croyants du Nouveau Testament. Dans les cultures des temps bibliques, l’enterrement dans une tombe, une caverne, ou directement dans la terre était la façon la plus courante de se séparer du corps d’un homme mort (Genèse 23 : 19 ; 35 : 4 ; 2 Chroniques 16 : 14 ; Matthieu 27 : 60-66). Si l’ensevelissement était la pratique la plus courante, la Bible ne la recommande pas non plus comme étant la seule méthode autorisée de se séparer du corps d’un être humain.

L’incinération est-elle quelque chose qu’un chrétien peut envisager ? Là encore, aucune recommandation scripturaire précise n’existe contre l’incinération. Certains croyants s’opposent à la pratique de l’incinération sous prétexte qu’elle ne reconnaît pas qu’un jour Dieu ressuscitera notre corps et l’unira à nouveau à notre âme/esprit (1 Corinthiens 15 : 35-58 ; 1 Thessaloniciens 4 : 16). Mais le fait qu’un corps ait été brûlé ne rend pas plus difficile la tâche de Dieu pour ressusciter ce corps. Les corps des chrétiens qui sont morts il y a un milliers d’années auparavant, ont maintenant été complètement transformés en poussière. Cela n’empêchera en aucun cas Dieu de ressusciter leurs corps. Il les a d’abord créés, il n’aura aucune difficulté à le recréer. L’incinération ne fait qu’accélérer le processus de transformation d’un corps en poussière. Dieu est tout aussi capable de ressusciter les restes d’une personne qui a été incinérée que ceux d’une personne qui ne l’a point été. La problématique de l’enterrement ou de l’incinération relève seulement de la liberté de chaque chrétien. Une personne ou une famille qui sont confrontées à cette issue, devraient prier pour demander la sagesse (Jacques 1 : 5) et simplement respecter la conviction qui leur est donnée.


Retour à la page d’accueil Français

Que dit la Bible à propos de l’incinération ? Les chrétiens devraient-ils être incinérés ?